Al

  • Durant presque trente ans, Mo Anthoine a grimpé les sommets les plus difficiles du monde - des Alpes à l'Everest, de l'Argentine à l'Écosse, en passant par les montagnes des jungles tropicales - mais n'a jamais voulu devenir professionnel : pour lui, boire des pintes avec ses potes était plus important que faire la une des journaux. Avec lui nous découvrons un adolescent parti de chez lui en stop vers la Nouvelle-Zélande avec seulement 35£ en poche, un grimpeur chevronné participant aux expéditions les plus difficiles du monde, un type qui a été la doublure de Sylvester Stallone dans Rambo III et un homme qui sent et qui décrit l'escalade comme "l'art de jouer aux échecs avec son propre corps".
    /> Al Alvarez, écrivain et poète admiré par des auteurs comme Phillip Roth, Sylvia Plath, John Le Carré et J.M. Coetzee, et grimpeur lui-même, nous livre ici les coulisses et le vertige des grandes et petites expéditions - dont certaines dignes d'un blockbuster -, tout en nous montrant comment les grands aventuriers cherchent leurs limites, mentales et physiques, en cherchant à « nourrir la bête ».
    Une prose étincelante au service du goût de l'aventure, du risque et de la camaraderie.

  • Méchantes blessures

    Abd Al Malik

    • Plon
    • 22 Août 2019

    Méchantes blessures est un roman qui, avec poésie, analyse le rêve de faire peuple d'une certaine jeunesse française éprise de culture et issue des banlieues et de l'immigration.
    Et si notre vie n'était que le résultat d'une succession de traumatismes ? Et si tout ce qui est vrai pour un être l'était également pour une ville, un pays ou un continent ? Alors les différentes blessures qu'inflige l'existence aux individus s'apparenteraient aux crises que connaissent de tout temps les nations.
    Kamil n'est pas seulement un rappeur esthète, musulman et noir aux racines congolaises, né à Strasbourg et assasssiné à Washington, en plein jour, dans le parking d'une boîte de strip-tease, il est aussi l'incarnation d'une certaine idée du génie français.
    Méchantes blessures raconte la vie et la mort de ce Français du XXIe siècle.
    Dans ce récit subtilement tissé, entre roman noir, conte philosophique et spirituel, Abd Al Malik imprègne durablement l'esprit et transmet par son écriture sa vision d'un avenir commun.

  • Réconciliation

    Abd Al Malik

    L'heure est grave. En tant que peuple, notre fin est proche. Imminente, même, si notre pays continue de ne pas tenir compte des plus fragiles, de toujours attendre que les plus fortunés soient touchés pour que les choses fassent collectivement sens. Il faut en finir avec le siècle de la com', tout à la fois parole et action hypocrites qui piétinent dans un mouvement aveugle notre devoir d'humanité et nos droits fondamentaux. Le temps est venu pour les poètes de diriger le monde, pour enfin nous réconcilier sincèrement, que nous arrivions tous ensemble, avec nos différences et nos complexités, à faire pacifiquement France. Mais comment pacifier, si l'on n'est pas pacifié soi-même ? Comment concevoir positivement la République si le conflit est l'unique ressort de l'expérience vécue depuis toujours avec elle ?

  • Bruce Banner est mort ; Hulk aussi. Du moins, c'est ce que croient la plupart des personnes. En réalité, le docteur Banner erre à travers les États-Unis, en quête de lui-même et de paix intérieure. Le Colosse de Jade, qui se manifeste la nuit, est toujours avec lui. Et si le frêle scientifique peut subir des coups fatals, son alter ego se révèle quant à lui immortel. Al Ewing (Avengers) et Joe Bennett (Secret Empire) envoient Hulk sur une route pavée de mort et d'horreur.

  • « Dans une France où une figure internationale, médiatique, cohérente, courageuse, cherchant sans relâche un consensus pertinent et incarnant la grandeur des idéaux intellectuel et humaniste, est totalement absente, voici mon frère, voici notre héros : Albert Camus. »
     
    Abd Al Malik a rencontré Albert Camus dans les pages de ses livres. Et cette rencontre a forgé son devenir d'artiste, de musicien, d'écrivain. Entre les premiers textes dans la cité de Strasbourg, les échecs des débuts et les souvenirs d'enfance, il nous montre ici l'importance qu'elle a prise dans son parcours. Le tirant toujours plus haut, toujours plus loin.
     
    Abd Al Malik est rappeur, écrivain et réalisateur. Il est notamment l'auteur de La Guerre des banlieues n'aura pas lieu (Cherche Midi, 2010), et de L'Islam au secours de la République (Flammarion, 2013). 

  • On n'oublie jamais la première fois que l'on voit un Dieu. Les Dieux sont toujours magnifiques. Et les Dieux sont toujours morts.

    2367, aux confins de la galaxie. Dans ce futur lointain, l'humanité a épuisé toutes ses ressources et doit sa survie à l'exploitation de dieux morts flottant dans l'espace, dont les cadavres gigantesques servent désormais de matière première.
    Le Vihan II est l'un des nombreux vaisseaux nécropsiques qui arpentent le cosmos dans l'espoir de trouver ces divinités providentielles. Mais Georges Malik, son capitaine, nourrit une obsession : pourquoi les dieux ne se révèlent-ils que lorsqu'ils sont morts ?
    Pour tenter de s'émanciper de ce système gangréné par les inégalités et la pauvreté, tout l'équipage s'embarque alors dans un périple sous haute tension à la recherche d'un dieu vivant.
    Al Ewing (Immortal Hulk, Avengers...) et Simone Di Meo (Tortues Ninjas & Power Rangers) livrent avec We Only Find Them When They're Dead un space opera grandiose d'une beauté à couper le souffle. Un premier tome accrocheur et unique en son genre, tout à la fois politique et mystique.
    « Un space opera à l'univers unique et très prometteur. » Mighty !
    « Embarquez-moi tout de suite ! » Jason Aaron (Thor, Avengers, Star Wars...)
    « Un univers graphique emballant avec des couleurs lumineuses et parfaites. » Comicstories

  • Autobiographie imaginaire d'un artiste-peintre, Chehab al-Chamandar (1958-2018) qui, à soixante ans, juste avant sa mort, se décide à raconter son itinéraire depuis son enfance dans une famille au passé politique glorieux. Défile ainsi sous nos yeux, en une trentaine de séquences portant chacune le titre d'un de ses tableaux, la vie tumultueuse d'un homme avide de tous les plaisirs, la sensibilité à fleur de peau, avec ses enthousiasmes, ses doutes, ses innombrables aventures amoureuses et surtout sa passion dévorante pour l'art moderne. Fort différent de Taxi ou de L'Arche de Noé, tant par le milieu social qu'il explore que par sa construction et son style, ce roman foisonnant sur les affres de la création artistique est probablement le seul du genre - ou l'un des très rares - dans la littérature arabe.

  • Avengers ; nuit noire Nouv.

    L'univers a sombré dans les ténèbres. Sept des héros les plus puissants de la Terre doivent entreprendre un voyage pour restaurer la lumière. Mais quel espoir ont-ils contre une menace capable de détruire tout un panthéon ? Découvrez les origines de Nyx, la Reine de la Nuit, et retrouvez la Sorcière Rouge piégée dans une prison d'obscurité tandis que Hulk affronte Hypnos dans le royaume de Cauchemar. Vous en apprendrez également davantage sur le destin d'Hawkeye et assiterez à... l'arrivée dans le présent de Conan le Barbare ! Mark Waid, Al Ewing et Jim Zub signent les histoires des Avengers les plus spectaculaires qui soient, illustrées par Paco Medina (Fantastic Four), Sean Izaakse (Champions) et Carlo Barberi (Spider-Geddon).

  • "La perfection spécifique de l'homme est appelée le bonheur suprême."

    Al-Fârâbî, qui vécut à Bagdad au IXe siècle, est considéré comme le premier grand philosophe musulman. De son vivant, il fut surnommé le "second Maître", Aristote étant le premier. Toute sa vie il a cherché à accorder la philosophie de Platon à celle d'Aristote et s'est donné pour tâche de ramener la sagesse grecque dans les pays arabes.

  • Xemnu est de retour. Recruté par un Minotaure bien décidé à éliminer le Colosse de Jade, l'extraterrestre à la fourrure blanche réussit à se faire passer pour le héros du jour... et même à devenir le vrai Hulk aux yeux de tous ! Bruce Banner va devoir se réinventer pour contrer cette menace. Al Ewing et Joe Bennett accueillent des artistes invités (Javier Rodríguez, Nick Pitarra, Butch Guice et Mike Hawthorne) pour mettre en scène un affrontement dans lequel le genre super-héroïque et l'horreur ne se sont jamais aussi bien mêlés.

  • Quelqu'un doit veiller sur la galaxie. Qui acceptera cette folle mission ? Autrefois, les Gardiens de la Galaxie étaient un groupe de marginaux. Aujourd'hui, ils forment une famille et jouent un rôle important dans le cosmos. Mais l'univers n'est pas un endroit pacifique et la situation va vite dégénérer. Les grands empires grondent et la loi n'est désormais qu'un lointain souvenir... Al Ewing (Immortal Hulk), accompagné de Juann Cabal (Friendly Neighborhood Spider-Man) pour la partie graphique, entame son récit des aventures de l'équipe cosmique la plus populaire de l'univers Marvel.

  • Entre création littéraire et enquête sociologique, inspirées de conversations réelles conduites avec des chauffeurs de taxi du Caire, les nouvelles en mouvement de Khaled El-Khamissi dressent un tableau drôle et impitoyable d'une Egypte contemporaine corrompue mais pas rancunière puisqu'elle a fait un véritable triomphe à ce livre.

  • Wadjda a onze ans, une répartie malicieuse, un coeur indomptable et un seul rêve : obtenir le beau vélo vert qu'elle a vu en vitrine, pour faire la course avec son ami Abdullah. Et gagner ! Mais en Arabie saoudite, il est interdit aux filles de faire du vélo. Wadjda n'est pas à court de stratagèmes et de détermination pour arriver à ses fins.

    Avec Wadjda et sa mère, partagez les émotions, les défis et les rires de la vie quotidienne dans une culture où les filles ne sont pas les égales des garçons, où chacune de leurs libertés a un prix.

  • Khaled Al Khamissi campe douze personnages, hommes et femmes, dont les destins se sont croisés avant ou après avoir émigré ou tenté de le faire. À travers eux est révélée une société minée par la corruption, la répression politique, les discriminations confessionnelles ou ethniques. Une société sur le point d'exploser. À la lumière des événements de 2011 en Égypte et dans le monde arabe, ce second ouvrage (paru en 2009) de l'auteur de Taxi frappe par sa puissance prémonitoire.

  • Ces cent cinquante contes soufis sont tirés du Mesnevi, oeuvre essentielle de Rûmî, fondateur de l'ordre des derviches tourneurs, poète, mystique et sage du Xllle siècle.
    Considéré comme un commentaire du Coran, le Mesnevi ne fut pas seulement étudié dans le cadre des confréries, mais aussi dans les mosquées. Des commentaires et des traductions du persan virent le jour et le Mesnevi devint l'une des sources reconnues de l'enseignements traditionnel. Versets du Coran, Hadiths, légendes bibliques, contes hindous ou bouddhistes, péripéties de la vie quotidienne provoquent l'inspiration de Rûmî et illustrent l'enseignement soufi, à la fois tradition vivante, simple et accessible par tous, et sagesse universelle.

  • Immortal Hulk t.6

    ,

    • Panini
    • 3 Mars 2021

    Bruce Banner possède une forteresse souterraine. Il s'est entouré de redoutables alliés et d'un groupe de disciples aguerris. Il est prêt à déclarer la guerre au genre humain, ce qui fait de lui la personne la plus dangereuse au monde. L'immortel Hulk veut s'en prendre à la puissante Roxxon Corporation. Mais provoquer le Minotaure n'est pas une bonne idée... Al Ewing, Joe Bennett, Tom Reilly et Matías Bergara signent un récit haletant qui met en scène un monstre doté d'une force terrifiante, engendré par la première bombe gamma. Une créature qui revendique aujourd'hui sa place.

  • Station : la chute

    Al Robertson

    Après sept ans de Guerre Logicielle entre les intelligences artificielles rebelles de la Totalité et l'humanité - dirigée par les dieux du Panthéon, des consortiums qui se manifestent très rarement à leurs adorateurs -, la Terre n'est plus qu'un gigantesque champ de ruines. La plupart des humains ayant échappé au conflit vivent à bord de Station, un immense complexe spatial.
    Jack Forster a combattu les IA de la Totalité pour le compte du Panthéon, secondé par Hugo Fist, une marionnette virtuelle, un logiciel de combat ultra-sophistiqué installé en lui. Considéré comme un traître parce qu'il s'est rendu à la Totalité, Jack revient des confins du système solaire pour laver son honneur et trouver sur Station les réponses aux questions qui le taraudent depuis sept ans.
    Mais le temps presse : le contrat de licence de Fist arrive bientôt à échéance ; au-delà, c'est la marionnette qui prendra le contrôle, effaçant irrémédiablement l'esprit de Jack, le condamnant au néant.

    Avec son univers original et ses personnages hors du commun - dont l'inénarrable Hugo Fist -, Station : La chute se lit comme un thriller. C'est LE roman cyberpunk du XXIe siècle.

  • Djalâl-od-Dîn Rûmî que le monde de l'Islam désigne, par respect, comme "notre maître" (Mawlânâ, Mevlana en turc) n'est pas seulement l'un des plus grands penseurs mystiques de tous les temps, un voyant qui (au Xllle siècle !) parlait de la fission de l'atome et de la pluralité des systèmes solaires, c'est aussi l'un des plus merveilleux poètes de la littérature universelle, fondateur de l'ordre des derviches tourneurs.
    La mise de l'homme au diapason du cosmos, l'oratorio spirituel des derviches qui symbolise la ronde des planètes autour du soleil et, à un second niveau, la recherche du Soi, sont longuement célébrés dans les Rubâi'yât : comme les atomes, le soufi danse, et la musique ne fait que "réveiller les mystères du coeur".

  • Une mystérieuse porte verte s'est ouverte sur l'enfer et le maître des lieux s'apprête à saisir ce qu'il désire. Il prend différentes voix, différentes formes, et son arme est la haine. Bruce Banner lui appartient, mais Hulk ne l'entend pas de cette oreille... Al Ewing (You Are Deadpool), Joe Bennett (Defenders: The Best Defense) et Kyle Hotz (Heroes for Hire) poursuivent leur descente en enfer avec le Colosse de Jade, au sens littéral du terme.

  • Ligne 5, République, Bobigny... Ligne 9, Jasmin, La Muette, Charonne... Chaque jour des millions de femmes et d'hommes se croisent dans le métro parisien, les yeux rivés à l'écran de leur téléphone mobile, pressés d'arriver à destination. Et pourtant, il y a tant à voir et tant à vivre dans ce monde souterrain. Tant de livres à déchiffrer sur les visages que l'on côtoie. Tant de scènes à filmer avec la caméra de l'empathie. Tant de jeunes et de vieux, de malades et de bien-portants, de riches et de pauvres "emportés dans le même voyage". Il fallait un regard de poète pour mettre au jour l'inépuisable richesse de ces transports en commun. Ce regard, c'est une femme venue de Syrie qui nous l'offre, dans ces "métropoèmes" écrits directement en français. La poésie aussi est un service public.

    Née à Lattaquié en Syrie, Maram al-Masri entreprend des études à Damas, avant de s'exiler à Paris où elle connaît une situation difficile. En 2003, Cerise rouge sur un carrelage blanc la révèle au public francophone. Sa poésie, saluée par la critique des pays arabes et traduite dans de nombreuses langues, fait d'elle une des grandes voix du Moyen-Orient. Ses six précédents recueils, parmi lesquels Elle va nue la liberté, Le Rapt et La femme à sa fenêtre ont été publiés par Bruno Doucey.

  • Ancien ministre de la Culture du Qatar, ancien ambassadeur du Qatar en France, aux États-Unis, à l'Unesco et à l'Onu, Hamad Ben Abdulaziz Al-Kawari livre son parcours d'homme de paix, d'ouverture et de culture, en faveur d'une amitié entre Orient et Occident.
    Progressiste, humaniste, amoureux des arts, Hamad Al-Kawari n'a cessé, tout au long de sa carrière diplomatique, d'oeuvrer au rapprochement des peuples, mais aussi de changer notre regard sur les cultures du monde arabe, afin d'" ouvrir des brèches dans les murs que s'inventent stupidement les nations ".
    Candidat à la direction générale de l'Unesco, où il a longtemps siégé, cet intellectuel ouvert et constructif a pourtant connu l'ostracisme. Représentant d'une " civilisation opprimée ", il s'est vu éconduire par une " coterie impitoyable et manoeuvrière ", où la France et certains pays arabes ont joué un rôle.
    Épisode que cet homme de paix ne voulait plus taire, livrant un témoignage édifiant sur les arcanes des grands cénacles internationaux. Ainsi qu'un plaidoyer pour un dialogue Nord-Sud enfin ancré dans les faits.

  • Jane Foster, la bien-aimée historique de Thor, avait hérité du rôle de dieu du Tonnerre quand aucun autre héros, humain ou divin, n'en était digne. À présent, Jane est la Valkyrie, guide et accompagnatrice des morts. Mais son combat n'est pas fini pour autant. En effet, le meurtrier le plus redoutable de l'univers Marvel s'est emparé d'une épée divine et il a maintenant le pouvoir de tuer les dieux d'un seul coup... Les scénaristes Jason Aaron (Thor, Dr Strange) et Al Ewing (Immortal Hulk) s'unissent au dessinateur CAFU (Unity) pour apporter leur contribution au panthéon de la mythologie Marvel.

  • Le général Fortean traque Hulk depuis des années, sans succès. L'heure est venue de prendre une décision qui pourrait se révéler fatale. Dans cette guerre, il n'y a pas de règles et aucune arme n'est exclue. La base Ombre de Fortean doit vaincre coûte que coûte, même au risque de créer une nouvelle Abomination. Mais de son côté, le Colosse de Jade a d'autres plans et de nouveaux alliés... Al Ewing, Joe Bennett et les deux dessinateurs invités, Ryan Bodenheim et Germán García, continuent le récit des aventures palpitantes de l'immortel Hulk.

  • La chasse est ouverte contre Bruce Banner et son alter ego Hulk, plus menaçant et impitoyable que jamais. Ils sont traqués par le gouvernement, Alpha Flight, une mystérieuse organisation et même les Avengers. Tandis que Banner est aussi poursuivi par son passé, Carl Crusher Creel, alias l'Homme-Absorbant, est appelé à la rescousse pour tenter de stopper la fureur du Colosse de Jade. Al Ewing (Avengers), Joe Bennett (Secret Empire) et Lee Garbett (Amazing Spider-Man) nous entraînent dans le voyage le plus sombre et le plus destructeur de l'histoire de Hulk. [Cet album contient les épisodes 6 à 10 d'Immortal Hulk (2018).]

empty