Réflexions sur le mensonge

À propos

Exilé à New York pendant la Seconde Guerre mondiale, Alexandre Koyré a publié en 1943 ces réflexions sur la place du mensonge dans les sociétés totalitaires. Le fonctionnement de ces régimes d'un type nouveau repose d'après lui sur la transformation de la vérité. Le jugement moral porté sur le mensonge dans la vie quotidienne, ou sur les plans religieux et philosophique, se trouve remis en cause en période de guerre. Le mensonge devient une arme nécessaire pour vaincre l'ennemi, voire une obligation. Or, c'est bien un climat de guerre que les régimes totalitaires instaurent constamment. Ces régimes fonctionnent comme des sociétés secrètes, pour la survie desquelles le mensonge est indispensable. À la seule différence qu'ils le pratiquent "en plein jour", en plantant une barrière entre la classe gouvernante et la "masse" qu'ils entendent diriger et asservir.

Rayons : Sciences humaines & sociales > Philosophie > Philosophie contemporaine

  • EAN

    9791030401240

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    44 Pages

  • Action copier/coller

    Dans le cadre de la copie privée

  • Action imprimer

    Dans le cadre de la copie privée

  • Poids

    1 095 Ko

  • Distributeur

    Harmonia Mundi

  • Diffuseur

    Harmonia Mundi

  • Entrepôt

    Eden Livres

  • Support principal

    ebook (ePub)

Alexandre Koyré

Alexandre Koyré (1892-
1964, Paris), est un
philosophe et historien
des sciences français
d'origine russe. Ses travaux
d'épistémologie et
d'histoire des sciences portent sur Galilée
ainsi que sur la cosmologie aux xvie et
xviie siècles. Il voit dans la naissance de
la physique moderne au xviie siècle une
« révolution scientifique ».

empty