Une poétique des fictions autoritaires ; les voies de Zola, Barrès, Bourget

À propos

La fin du xixe siécle, marquée par une vie politique chaotique et rythmée par les scandales, voit fleurir des "fictions autoritaires", qui entendent renouer avec un objectif éthique, tout en d'épassant et en renouvelant le genre du roman à thèse : elles ambitionnent, par la voie de la fiction, de fonder les prémices de communautés nouvelles et de supplanter les visions déceptives du monde.
Des écrivains engagés, souscrivant à des idéologies diverses (Zola, Barrès, Bourget) proposent audacieusement des formes romanesques inédites et construisent des contre-mondes, instituant ainsi l'oeuvre littéraire comme un rempart contre la dégradation morale, spirituelle et politique de la nation.
Le romanesque débridé, la fantaisie, l'écriture de l'émotion, la réflexion sur les pouvoirs de la langue, l'ethos de ces écrivains, éclairent d'un jour nouveau un genre dont on a trop longtemps méconnu l'intérêt et les enjeux véritables.
Envisager à nouveau frais ces oeuvres, qui furent des événements marquants de la vie intellectuelle de la fin du siècle, permet de repréciser le paysage littéraire du temps, mais aussi d'interroger la fabrique des discours politiques (nationaliste, socialiste, humaniste) que le roman, laboratoire des expériences possibles, permet de reconfigurer et dont les échos, les images, les structures organisent, peut-être à notre insu, la pensée politique d'aujourd'hui.

Rayons : Sciences humaines & sociales > Lettres et langues > Lettres

  • EAN

    9791030004885

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    330 Pages

  • Action copier/coller

    Dans le cadre de la copie privée

  • Action imprimer

    Dans le cadre de la copie privée

  • Partage

    Dans le cadre de la copie privée

  • Distributeur

    Immatériel

  • Diffuseur

    Immatériel

  • Entrepôt

    immatériel.fr

  • Support principal

    ebook (pdf)

empty