essai sur l'art de ramper, à l'usage des courtisans

À propos

Ces quelques pages sont extraits des Facéties philosophiques, elles même extraites de la correspondance de l'auteur parue en 1790... Cela ne date donc pas d'hier ; et pourtant, ce texte, écrit dans un style truculent, est d'une incroyable modernité.
Car rien ne change, les courtisans d'hier ont produit les courtisans d'aujourd'hui. Ils ne sont pas issus du même camp, mais en ont comme leurs aînés, adopté les codes et travers.

« Un bon courtisan ne doit jamais avoir d'avis, il ne doit avoir que celui de son maître ou du ministre, et sa sagacité doit toujours le lui faire pressentir ; ce qui suppose une expérience consommée et une connaissance profonde du coeur humain » (Condorcet)

/> Courtisans prêts à tout pour ne pas passer à la trappe, jamais francs du collier, le propos toujours enrobé, jamais polémique....Un essai philosophique très court mais d'une justesse et d'un humour décapants !


Format professionnel électronique © Ink Book édition.



Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9791023204230

  • Disponibilité

    Disponible

  • Action copier/coller

    Dans le cadre de la copie privée

  • Action imprimer

    Dans le cadre de la copie privée

  • Partage

    Dans le cadre de la copie privée

  • Distributeur

    Immatériel

  • Diffuseur

    Immatériel

  • Entrepôt

    immatériel.fr

  • Support principal

    ebook (ePub)

Baron D'Holbach

Haute figure de la vie littéraire parisienne au
XVIIIe siècle, le baron d'Holbach (1723-1789) fut l'ami de
Diderot, un collaborateur prolixe de l'Encyclopédie et un
athée fort convaincu. De sa lutte antireligieuse il fit le
fondement de sa philosophie de la nature et de sa
philosophie morale.

empty