Le songe d'une nuit d'été

À propos

Comprend 21 illustrations - 48 notes de bas de page - Environ 156 pages au format Ebook. Sommaire interactif avec hyperliens.
Deux couples d'amoureux transis, une dispute entre le roi et la reine des fées, une potion magique qui s'en mêle et une troupe de comédiens amateurs qui préparent une pièce pour le mariage d'un prince, tous vont s'entrecroiser dans cette forêt étrange, un peu magique, le temps d'une nuit d'été ensorcelante qui ressemble à un rêve.
Voilà une pièce où l' omniprésence du rêve et de l' imaginaire permet à Shakespeare de jouer sur nombre de thèmes érotiques parfois peu acceptables pour son époque comme pour la notre.
L'autre dogme Elizabethain que Shakespeare secoue est celui de la domination masculine : Hermia s'oppose à la décision de son père concernant son mariage, tandis que Titania - sous l'effet d' un charme magique, il est vrai - trompe Obéron, le roi des fées, avec le vaurien Bottom. Toutes deux s' en sortiront sans dommage et Hermia obtient gain de cause.
Ces divers éléments suggèrent que l' étrange forêt où se déroule ce conte est un monde « à l' envers » dont la règle - tout comme au Carnaval - est d' enfreindre les règles, un lieu d' épreuves initiatiques qui permet aux protagonistes de se dépasser et de surmonter les obstacles qui s' opposaient à leurs unions.

Rayons : Littérature générale > Théâtre

  • EAN

    9791021900158

  • Disponibilité

    Disponible

  • Action copier/coller

    Dans le cadre de la copie privée

  • Action imprimer

    Dans le cadre de la copie privée

  • Partage

    Dans le cadre de la copie privée

  • Distributeur

    Immatériel

  • Diffuseur

    Immatériel

  • Entrepôt

    immatériel.fr

  • Support principal

    ebook (ePub)

William Shakespeare

Fils d'un gantier devenu bailli de Stratford, Shakespeare put étudier, mais des revers de fortune familiaux et un jeune mariage semblent l'avoir conduit à arrêter. On le suppose établi à Londres dès 1588, mais sa réputation dramaturgique naît en 1592. Son premier mécène est le comte de Southampton à qui il dédie des poèmes, genre dans lequel il excelle au vu de ses 'Sonnets' (1609). Il joue ses pièces à la cour d'Elizabeth 1ère, puis de Jacques 1er, ensuite il devient successivement actionnaire du théâtre du Globe et du Blackfriars (1608). En 1612, il rentre à Stratford. Auteur d'une oeuvre unique et intemporelle, il s'attacha à décrire les jeux du pouvoir et les passions humaines, mêlant joie et douleur, emprisonnant la vie dans ses vers. Les premières oeuvres furent marquées par leur caractère historique ('Richard III'). A partir de 1594, il développa ses comédies ('Beaucoup de bruit pour rien') et délivre sa première tragédie majeure, 'Roméo et Juliette', qu'il fera suivre d''Hamlet', d''Othello' et du 'Roi Lear'. Sa dernière pièce, 'La tempête', est une oeuvre remarquable, baignée d'ésotérisme.

empty