La comédie des erreurs

À propos


Comprend 9 illustrations - 34 notes de bas de page - Environ 135 pages au format Ebook. Sommaire interactif avec hyperliens.

La Comédie des erreurs (The Comedy of Errors) est une pièce de théâtre écrite par William Shakespeare entre 1592 et 1594.
C'est la pièce la plus courte de Shakespeare et la plus farcesque. L'intrigue est basée en partie sur des calembours et jeux de mots, et le reste sur des quiproquos. De plus c'est une des seules pièces de Shakespeare, avec "La Tempête", à respecter la règle des trois unités.
On ne connait pas la date exacte de la création, mais une représentation de la Nuit des erreurs (certainement la même pièce) est répertoriée à la date du 28 décembre 1594 dans le registre du Gray's Inn Hall (Inns of Court).

Rayons : Littérature générale > Théâtre

  • EAN

    9791021900110

  • Disponibilité

    Disponible

  • Action copier/coller

    Dans le cadre de la copie privée

  • Action imprimer

    Dans le cadre de la copie privée

  • Partage

    Dans le cadre de la copie privée

  • Distributeur

    Immatériel

  • Diffuseur

    Immatériel

  • Entrepôt

    immatériel.fr

  • Support principal

    ebook (ePub)

William Shakespeare

Fils d'un gantier devenu bailli de Stratford, Shakespeare put étudier, mais des revers de fortune familiaux et un jeune mariage semblent l'avoir conduit à arrêter. On le suppose établi à Londres dès 1588, mais sa réputation dramaturgique naît en 1592. Son premier mécène est le comte de Southampton à qui il dédie des poèmes, genre dans lequel il excelle au vu de ses 'Sonnets' (1609). Il joue ses pièces à la cour d'Elizabeth 1ère, puis de Jacques 1er, ensuite il devient successivement actionnaire du théâtre du Globe et du Blackfriars (1608). En 1612, il rentre à Stratford. Auteur d'une oeuvre unique et intemporelle, il s'attacha à décrire les jeux du pouvoir et les passions humaines, mêlant joie et douleur, emprisonnant la vie dans ses vers. Les premières oeuvres furent marquées par leur caractère historique ('Richard III'). A partir de 1594, il développa ses comédies ('Beaucoup de bruit pour rien') et délivre sa première tragédie majeure, 'Roméo et Juliette', qu'il fera suivre d''Hamlet', d''Othello' et du 'Roi Lear'. Sa dernière pièce, 'La tempête', est une oeuvre remarquable, baignée d'ésotérisme.

empty