Les musiques et les Soviets

À propos

Il n'est aucun domaine qui ait chapp l'emprise du rgime sovitique sur la vie culturelle et artistique dans la Russie de l'aprs-guerre. Aprs la littrature, le thtre, le cinma et la philosophie, c'est au tour de la musique d'tre place sous le contrle du Parti, lors de la Confrence des musiciens, prside par Andrei Jdanov Moscou en janvier 1948. Les oeuvres de quelques grands compositeurs, tels que Chostakovitch et Prokofiev, coupables de formalisme , sont alors mises au ban de la production artistique et leurs auteurs somms de faire amende honorable. Correspondant de la presse britannique en URSS, Alexander Werth est le tmoin attentif de cette offensive idologique. Dans une analyse sur le vif o il laisse largement la parole aux diffrents acteurs, il retranscrit cette confrence, non sans humour, et avec un remarquable sens de l'observation.

Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire > Epoque contemporaine (depuis 1799)

  • EAN

    9791021009721

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    192 Pages

  • Poids

    3 153 Ko

  • Distributeur

    C.D.E.

  • Diffuseur

    C.D.E.

  • Entrepôt

    Eden Livres

  • Support principal

    ebook (ePub)

Alexander Werth

Alexander Werth est né à Saint-Pétersbourg. À la suite de la Révolution russe, sa famille fuit vers le Royaume-Uni et il obtient la nationalité britannique. Avant guerre, il consacra nombre de ces écrits à la France. Pendant la Seconde Guerre mondiale, il devient le correspondant à Moscou du Sunday Times, du Guardian et de la BBC. À ce titre, il sera l'un des premiers étrangers à être autorisé à pénétrer dans Stalingrad après la bataille.

empty