Le monde commence aujourd'hui

À propos

« Mais justement, s'il est question de mort, parlons de la vie : c'est urgent. » En 1958, Jacques Lusseyran s'installe en Virginie pour y devenir enseignant. Là, il convoque ses souvenirs, de sa déportation en 1944 à Buchenwald au présent américain.
Dans la continuité chronologique d'Et la lumière fût (réédité avec succès par Le Félin en 2008), Jacques Lusseyran poursuit le récit de son existence, en élargissant toutefois l'expérience personnelle à une pensée plus vaste et forgée au fil d'un noble empirisme. Les thèmes évoqués vont du silence, à la poésie, en passant par la mémoire, l'enseignement et l'auditoire ou encore la notion de liberté intérieure.
Comme une succession de longs aphorismes, les chapitres et la langue sont précis, faits de généreuses apostrophes au lecteur - une invitation à contempler la simplicité.
Le monde commence aujourd'hui demeure une somptueuse leçon de résilience et un chant d'amour à la vie, dont la quête a lieu partout, tout le temps, du vestibule de l'enfer aux immensités américaines.

Rayons : Sciences humaines & sociales > Philosophie > Philosophie généralités > Essais / Réflexions / Ecrits sur la philosophie

  • EAN

    9782913947214

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    128 Pages

  • Action copier/coller

    Dans le cadre de la copie privée

  • Action imprimer

    Dans le cadre de la copie privée

  • Poids

    1 290 Ko

  • Distributeur

    Harmonia Mundi

  • Diffuseur

    Harmonia Mundi

  • Entrepôt

    Eden Livres

  • Support principal

    ebook (ePub)

Jacques Lusseyran

Né en 1924 à Paris, Jacques Lusseyran devient aveugle à l'âge de huit ans. Au cours de la
seconde Guerre Mondiale, il s'engage dans la résistance et collabore au journal clandestin
Défense de la France. Déporté en janvier 1944 à Buchenwald, il est libéré le 11 avril 1945. En
1955, il accepte un poste à l'université privée de Hollins College, aux États-Unis, où il enseigne
le français avant de devenir titulaire de la chaire de littérature française à l'université de Hawaï.
Médaillé de la Résistance et nommé Chevalier de la légion d'honneur, Jacques Lusseyran est
mort d'un accident de voiture à l'âge de quarante-sept ans.

empty