Memoires des migrations, temps de l'histoire

À propos

Récemment, la promulgation des lois françaises pour la mémoire des Juifs en 2000, des Arméniens et des descendants d'esclaves en 2001, des harkis et des rapatriés en 2005, ont mis au premier plan la force des mobilisations mémorielles de « communautés » marquées au fer rouge par leur histoire migratoire. Ce livre aborde les migrations par le biais de ses mémoires, approchées de manière à la fois diachronique et synchronique. Diachronique, en saisissant l'évolution des mémoires de migration depuis une trentaine d'années, mais aussi en enquêtant sur des périodes plus anciennes. Synchronique, en montrant la diversité des contextes d'émergence de ces mémoires et en constatant que les usages du passé et la patrimonialisation accompagnent désormais bien des politiques publiques portant sur l'immigration. Les migrations sont plurielles, selon la diversité des pays d'origine et des sociétés d'installation, selon l'hétérogénéité des expériences migratoires, selon la variété des raisons du départ, ou encore selon les époques. Plurielles sont les mémoires, depuis les souvenirs individuels de l'expérience jusqu'aux politiques mémorielles et aux processus de patrimonialisation. Plurielles enfin sont les formes de la mémoire, les vecteurs qui les portent et les acteurs mobilisés.

Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire

  • EAN

    9782869065802

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    264 Pages

  • Action copier/coller

    Dans le cadre de la copie privée

  • Action imprimer

    Dans le cadre de la copie privée

  • Partage

    Dans le cadre de la copie privée

  • Distributeur

    Immatériel

  • Support principal

    ebook (ePub)

empty