Conflits et polemiques dans l'epistolaire

À propos

La lettre, lieu d'échange et de dialogue, traditionnellement définie depuis Cicéron comme une « conversation entre amis séparés », peut également offrir un espace privilégié à l'expression des antagonismes - malentendus, différends, âpres controverses. Croiser la notion d'épistolaire avec celle de conflit et de polémique amène alors à repenser avec une acuité particulière la signification de la lettre. Un premier aspect important concerne l'attitude de l'épistolier, son degré d'implication et l'image de soi qu'il cherche à construire (ethos) : si en cas d'affrontement direct la violence verbale est généralement évitée, quand le destinataire est seulement pris à témoin la lettre donne volontiers cours au langage des passions (indignation, moqueries), aux procédés de dévalorisation de l'adversaire ou tout au moins à l'ironie. Mais c'est aussi la fonction et la portée de la lettre qui est en jeu, qu'il s'agisse de clarifier sa pensée devant l'autre, de diffuser un débat, d'exacerber les tensions ou au contraire d'oeuvrer à l'apaisement. Telles sont les questions examinées à travers les trente contributions de ce volume, qui traitent de conflits personnels entre correspondants, de luttes politiques, de controverses religieuses et théologiques, de confrontations d'idées (philosophie et rhétorique), d'affrontements autour de la médecine, et enfin de rivalités entre érudits et de polémiques littéraires.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Rayons : Littérature générale > Littérature argumentative > Art épistolaire, Correspondance, Discours

  • EAN

    9782869065659

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    542 Pages

  • Action copier/coller

    Dans le cadre de la copie privée

  • Action imprimer

    Dans le cadre de la copie privée

  • Partage

    Dans le cadre de la copie privée

  • Distributeur

    Immatériel

  • Support principal

    ebook (ePub)

empty