Individus, groupes et politique à athènes de solon à mithridate

,

À propos

On sait combien l'historiographie française a eu tendance, dans un passé révolu, à placer Athènes au centre du monde grec. L'athénocentrisme, dont la cristallisation remonte sans doute à Victor Duruy, Fustel de Coulanges et Gustave Glotz, a longtemps érigé la cité athénienne en un modèle unique et omniprésent dans les études et les manuels. En France, Athènes était devenu l'archétype de la cité grecque. Ce modèle par excellence, lui-même révélateur des époques où il fut pensé, et de ce fait porteur de nombreux anachronismes - mais peut-il en être autrement en Histoire - est aujourd'hui fort heureusement dépassé. Les découvertes archéologiques, les trouvailles épigraphiques ou monétaires ont permis l'étude d'autres cités que les sources littéraires ne laissaient qu'entrevoir. Athènes n'est donc plus qu'un exemple offert aux yeux des historiens ; bien des cités du monde grec connurent un développement, un fonctionnement et un devenir différent de la cité athénienne. Toutefois, compte tenu de la richesse des sources, la cité athénienne reste un laboratoire d'études privilégié. S'il ne s'agit donc pas de dépoussiérer des problématiques anciennes, nous voudrions néanmoins faire le point des recherches et perspectives sur la cité athénienne. Depuis une quinzaine d'années, en effet, des travaux nouveaux ont vu le jour ou sont en cours de préparation, mettant à nouveau l'accent sur la cité. De près ou de loin, tous ces travaux visent à définir la place des individus ou des groupes dans le cadre politique ou institutionnel de la cité athénienne, et ce à différentes échelles : celles de la cité, des dèmes, des différentes associations, des courants politiques... Pour ces raisons, le colloque international qui s'est tenu à l'université François Rabelais de Tours, les 7 et 8 mars 2005 a pris pour thème « Individus, groupes et politique à Athènes recherches et perspectives ». Les actes publiés dans le présent volume rassemblent dix-huit contributions témoignant de la continuité et des évolutions des rapports entre individus et groupes d'appartenance dans la sphère du Politique à Athènes, de l'époque archaïque à l'époque hellénistique.

Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire > Histoire généralités > Essais / Réflexions / Ecrits sur l'histoire

  • EAN

    9782869063297

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    493 Pages

  • Action copier/coller

    Dans le cadre de la copie privée

  • Action imprimer

    Dans le cadre de la copie privée

  • Partage

    Dans le cadre de la copie privée

  • Distributeur

    Immatériel

  • Support principal

    ebook (ePub)

empty