Daech ; le cinéma et la mort

À propos

Daech filme la mort de ceux qu'il torture. Filmer la mort?? Daech le fait en recourant de manière systématique aux effets visuels les plus spectaculaires, imités des films d'action hollywoodiens. Mieux encore?: Daech dispose d'un studio de production et maîtrise parfaitement toutes les techniques numériques. Ses films, censurés ou non, sont diffusés en permanence sur la planète entière. L'«?ennemi de l'Occident?» utilise les moyens et reprend les formes employés en Occident, et par là, il se tient au plus près de nous. Non seulement Daech achète et vend, exploite, spécule et asservit, mais, allant plus loin que nous, il réalise l'alliance macabre et contre nature du cinéma et de la mort. J'ai voulu comprendre cette extravagance propre à notre temps.

Rayons : Arts et spectacles > Arts de l'image > Cinéma > Faits de société / Actualité

  • EAN

    9782864328896

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    128 Pages

  • Poids

    225 Ko

  • Distributeur

    C.D.E.

  • Diffuseur

    C.D.E.

  • Entrepôt

    Eden Livres

  • Support principal

    ebook (ePub)

Jean-Louis Comolli

Jean-Louis Comolli entre aux Cahiers du cinéma
en 1962, en devient rédacteur en chef de 1965 à
1973. Premier film documentaire en juin 1968,
avec Labarthe : Les Deux Marseillaises. Premier
film de fiction en 1974 : La Cecilia. S'ensuivent
plus de quarante « documentaires » et quelques
fictions.

empty