Romantismes, l'esthétique en acte

À propos

Pour Charles Magnin, critique du Globe, le XIXe siècle serait « l´âge de l´esthétique ». Cet ouvrage collectif, centré sur la période romantique, se propose de vérifier cette assertion en étudiant la ruine progressive des poétiques normatives et l´acclimatation en France de cette notion qui fut d´abord allemande. Sous le signe de l´interculturalité, ont été étudiés les modèles germaniques (Schiller, les frères Schlegel, Schelling, Heine), la rémanence d´un sublime de terreur tel qu´il avait été défini par Burke, les passeurs et les divers passages (Mme de Staël), voire l´institution, sous forme de cours privés (Jouffroy) ou publics (Cousin), d´une esthétique à la française. Il fallait scruter à nouveau les essais (Le Génie du christianisme), les préfaces célèbres (Préface de Cromwell, Préface de Mademoiselle de Maupin), les correspondances réelles ou fictives (Lettres d´un voyageur de George Sand) ou bien encore les textes ou les illustrations programmatiques des revues (L´Artiste). Mais il convenait également d´examiner la portée manifestaire d´un tableau ou d´une musique, voire de scruter des manuels de beauté qui codifient l´idée que l´on peut se faire de la distinction corporelle. Cet ouvrage ne s´est pas limité au prescrit, il a surtout pris en compte les moyens indirects par lesquels les oeuvres laissent deviner un système de valeurs, une axiologie relative au beau et au sublime.

Rayons : Sciences humaines & sociales > Philosophie > Philosophie généralités > Essais / Réflexions / Ecrits sur la philosophie

  • EAN

    9782821826861

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    357 Pages

  • Action copier/coller

    Dans le cadre de la copie privée

  • Action imprimer

    Dans le cadre de la copie privée

  • Partage

    Dans le cadre de la copie privée

  • Distributeur

    Immatériel

  • Support principal

    ebook (ePub)

empty