Matérialismes des modernes ; nature et moeurs

À propos

Le triomphe de la matière... Ce pourrait être l'allégorie de la pensée française des Lumières. Ce triomphe exige la destruction des arrières mondes, l'élimination des divinités, des âmes, des mythes, des causalités transcendantes, des idées innées. Ce matérialisme omniprésent est toutefois plus souvent tendanciel que systématique, cependant l'idée matérialiste est présente chez ceux-là même qui en refusent les ultimes implications. Ce livre n'est pas un répertoire d'auteurs et de doctrines ; il s'attache à des questions encore actuelles relatives à la notion de matière et à celle de nature, qui ne sont pas équivalentes dans la mesure où nature et raison naturelle sont des référentiels métaphysiques : la pensée des Lumières instruit ses procès en reconstituant une idéologie naturaliste à partir de bases épistémologiques. D'où une interrogation centrale dans cet ouvrage : comment faire entrer le monde humain avec sa culture et ses moeurs dans la loi commune du monde physique? Des débats se développent non seulement avec les adversaires du matérialisme mais au sein même de ce dernier tout au long des XVIIe et XVIIIe siècles. Réunissant les contributions d'une dizaine de chercheurs, ce recueil apporte un nouvel éclairage sur des figures connues autant que sur des auteurs moins étudiés, des Libertins aux Encyclopédistes, de Spinoza à Meslier, des Médecins aux Idéologues.

Rayons : Littérature générale > Littérature argumentative > Essai littéraire

  • EAN

    9782763708973

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    347 Pages

  • Poids

    2 549 Ko

  • Distributeur

    Demarque

  • Support principal

    ebook (pdf)

empty