Le locataire chimerique

À propos

Le nouveau venu est timide. Ses voisins pourtant le prennent en grippe et, sans motifs apparents, s´acharnent sans qu´il ne puisse jamais les voir. Des rideaux s´écartent, on cogne à sa porte, les injures volent derrière les murs. Le propriétaire lui-même fait état de plaintes et le moindre bruit domestique déclenche l´hystérie. Folie de l´immeuble ? Paranoïa ? Les scènes effarantes vues dans la cour intérieure existent-elles réellement ? L´ancienne locataire, elle, c´est une certitude, a pourtant bien essayé d´en finir en se jetant par une fenêtre...
Dans ce roman où le quotidien alimente le cauchemar, l´auteur dépeint un monde étouffant où le grotesque côtoie le drame. La description faite du piège - réel ou non - destiné à conduire un homme à sa perte, convie à une vision « panique » de l´univers.

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782752906878

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    176 Pages

  • Action copier/coller

    Dans le cadre de la copie privée

  • Action imprimer

    Dans le cadre de la copie privée

  • Partage

    Dans le cadre de la copie privée

  • Distributeur

    Immatériel

  • Diffuseur

    Immatériel

  • Entrepôt

    immatériel.fr

  • Support principal

    ebook (ePub)

Roland Topor

Né en 1938, Roland Topor publie à vingt ans son premier dessin
de presse. Il collabore ensuite à Hara-Kiri avant de délaisser
le genre pour se consacrer à un art total. En 1962, il fonde
avec d'autres artistes le mouvement Panique, en référence au
dieu Pan. Chansonnier, nouvelliste, romancier, illustrateur et
affichiste prolifique, il met aussi son talent au service du cinéma.
En 1970, il reçoit le prix des Deux Magots pour sa pièce-roman
Joko fête son anniversaire et, trois ans plus tard, le prix spécial
du jury à Cannes pour La Planète Sauvage de René Laloux, dont
il a conçu les dialogues et les dessins. En 1976, Roman Polanski
adapte son roman Le Locataire chimérique. Avec Henri Xhonneux,
il crée en 1983 le célèbre programme télévisé Téléchat. En 1990,
il est lauréat du Grand Prix de la Ville de Paris et meurt en 1997.

empty