La semblance du vivant ; contes d'images et d'effigies

À propos

Réputé pour la « noirceur puritaine » de certains de ses récits courts, Hawthorne, qui fut aussi écrivain pour enfants, a su donner à nombre de ses textes un aspect plus anodin ou plus aimable : si plusieurs des contes réunis ici peuvent passer pour d´inoffensives bluettes, ces charmantes histoires font jeu commun avec d´autres qui sont d´un abord plus déroutant et plus sombre. Dans les deux cas pourtant s´affirme l´idée de fantaisie : elle prévaut comme mode dominant de l´imagination créatrice pour donner forme et vie à des images qui, délaissant le domaine de la plate imitation du réel, glissent vers les limites du fantastique non sans brouiller les niveaux de la représentation. Fasciné par l´idée que l´oeuvre d´art s´anime sur le modèle de la sculpture de Pygmalion, Hawthorne peuple d´improbables effigies le monde de ses contes, images non seulement visibles mais formes en relief qui se meuvent avec la semblance de la vie.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782728838738

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    368 Pages

  • Action copier/coller

    Non

  • Action imprimer

    Dans le cadre de la copie privée

  • Partage

    Dans le cadre de la copie privée

  • Nb Partage

    6 appareils

  • Poids

    6 776 Ko

  • Distributeur

    Numilog

  • Support principal

    ebook (ePub)

Nathaniel Hawthorne

Issu d'une famille puritaine implantée à Salem, Nathaniel Hawthorne (1804-1864) est très tôt orphelin de père. Elevé par une mère que son veuvage a rendu austère, il grandit loin du monde. Ses premières tentatives littéraires sont des échecs et il lui faut attendre 1850 et le succès de La Lettre écarlate pour être consacré. Suivront des chefs-d'oeuvre tels que La Maison aux sept pignons en 1851 ou Le Livre des merveilles l'année suivante. Il est en outre l'auteur de nombreuses nouvelles. Maître américain du « gothique provincial », son traitement de la condition humaine et son analyse de la société puritaine font d'Hawthorne l'un des plus grands auteurs de la littérature américaine.

empty