Le nouveau peuple (des origines à 250)

À propos

"Une collection de référence sur l'histoire du christianisme Jésus de Nazareth avait annoncé dans sa prédication la venue du Royaume de Dieu, ce qui impliquait pour ses disciples le rassemblement d'un nouvel Israël. Répercutée par la voix des apôtres, la Bonne Nouvelle commence, dès le Ier siècle, à faire lever ce nouveau peuple. Dans un Empire romain qui, fondamentalement polythéiste, refuse le label de religion licite à la foi nouvelle, les fidèles tombent périodiquement, ici et là, victimes de pogroms populaires ou de condamnations portées par les tribunaux pour des crimes contre la morale ou l'ordre public dont les apologètes, au II siècle, tentent sans grand succès de les laver. Cependant, le christianisme se renforce : les communautés ecclésiales se dotent progressivement d'une organisation plus solide, tandis que, réagissant à la fois contre certaines déviances et contre le mépris culturel ambiant, se manifeste un puissant essor doctrinal, qui permet la fixation du donné de la foi fondée sur les Écritures et sur la Tradition, ainsi que l'élaboration d'une réflexion théologique qui emprunte ses concepts à la philosophie hellénistique. En 250, le christianisme, qui a touché, quoique inégalement, toutes les régions du monde romain, représente une force sociologique et idéologique assez puissante pour qu'un empereur, Dèce, décide, le premier, de l'éradiquer par un édit général... "

Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire > Histoire généralités > Essais / Réflexions / Ecrits sur l'histoire

  • EAN

    9782718907277

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    944 Pages

  • Action copier/coller

    Dans le cadre de la copie privée

  • Action imprimer

    Dans le cadre de la copie privée

  • Poids

    136 243 Ko

  • Distributeur

    Fleurus

  • Support principal

    ebook (pdf)

empty