La terre est ma demeure

Traduction STEPHANIE CHAUT 

À propos

Comment lorsque l'on a vécu l'exil, se sentir chez soi quelque part ? Pour Thich Nhat Hanh, la réponse est simple : le vrai chez-soi ne dépend ni de la géographie ni de ceux qui nous entourent, le vrai chez-soi c'est l'instant présent. Dans La Terre est ma demeure, récit autobiographique poignant, le sage se dévoile et, grâce au récit de ses expériences, nous enseigne comment accueillir l'instant présent en toute sérénité. Dans La Terre est ma Demeure, récit autobiographique, Thich Nhat Hanh nous révèle son parcours d'artisan de la paix, le cheminement qui lui a permis de prôner la pleine conscience tout autour du monde et qui a fait de lui un chef spirituel. Dans de courtes vignettes, il évoque tour à tour son rapport à la pauvreté et au dénuement, à la guerre et à l'exil, son combat pour les droits civiques aux côtés de Martin Luther King et la création du Village des Pruniers, autant d'expériences qui incarnent son enseignement : la méditation en pleine conscience. On découvre un homme qui mène depuis toujours un combat de chaque instant en faveur de la paix et de la sagesse, un moine révolutionnaire qui a inventé le bouddhisme engagé pour libérer le peuple et abolir l'injustice sociale. La Terre est ma Demeure, récit émouvant et optimiste, brosse le portrait d'un homme qui aura fait de sa vie un message. " Nous n'enseignons pas que par la parole. Nous enseignons par notre façon de vivre. Ma vie est mon enseignement. Ma vie est mon message. "

Rayons : Vie pratique & Loisirs > Vie quotidienne & Bien-être > Bien-être > Méditation

  • EAN

    9782714475862

  • Disponibilité

    Disponible

  • Action copier/coller

    Non

  • Action imprimer

    Non

  • Poids

    8 509 Ko

  • Distributeur

    ePagine

  • Diffuseur

    Editis

  • Entrepôt

    ePagine

  • Support principal

    ebook (ePub)

Thich Nhat Hanh

Thich Nhat Hanh, maître zen vietnamien, a été l'un des principaux
dissidents face au régime imposé par les Américains au Vietnam du
Sud, dont il a dû s'exiler en 1966. Thomas Merton, déjà, parlait de
lui comme un représentant éminent d'une spiritualité orientale
vivante et subversive. Depuis, à partir de la France, il a rayonné dans
de nombreux pays pour transmettre l'idée d'un « bouddhisme
engagé », et a initié de multiples actions humanitaires et rencontres
pour la paix.

empty