Le mythe du 14 juillet ou la méprise de la Bastille

À propos

Une nation a besoin de mythes fondateurs. La Révolution française aussi. Ainsi est né le mythe du 14 Juillet qui fête l´unité nationale autour de la prise de la Bastille, qui doit faire table rase du passé et de 1789 l´an I de la vraie liberté.  Mais comment le 14 Juillet a-t-il pris cette place dans notre histoire ? En vérité, la prise de la Bastille ne fut pas un moment glorieux de la geste révolutionnaire - un assaut où le courage ne fut pas vraiment au rendez-vous ni parmi les assaillants ni chez les défenseurs.  Son accession au statut de fête nationale ? En 1880 seulement, au terme de près d´un siècle de mise hors la loi et après de longues hésitations. Et depuis, son sens n´a cessé d´être renouvelé au gré des régimes et des idéologies.  C´est à cette histoire d´un mythe contesté que vous invite Claude Quétel.

Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire > Histoire généralités > Essais / Réflexions / Ecrits sur l'histoire

  • EAN

    9782709644983

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    430 Pages

  • Action copier/coller

    Non

  • Action imprimer

    Non

  • Partage

    Dans le cadre de la copie privée

  • Nb Partage

    6 appareils

  • Poids

    676 Ko

  • Distributeur

    Numilog

  • Support principal

    ebook (ePub)

Claude Quétel

  • Naissance : 30-12-1939
  • Age : 81 ans

L'historien français Claude Quétel est né le 30 décembre 1939 à Bernières-sur-Mer. Instituteur dans la Manche et le Calvados, il devient professeur d'Histoire avant de réussir le concours d'entrée au CNRS. Il se spécialise dans l'histoire de la psychiatrie, la psychohistoire et la recherche iconographique.ÿDirecteur scientifique du Mémorial de Caen de 1992 à 2005, il est commissaire du Centre national du Livre et collabore régulièrement à la revue « Historia ».ÿIl est l'auteur de très nombreux ouvrages chez les plus grands éditeurs.

empty