Marsile Ficin sur le banquet de Platon

À propos

Marsile Ficin, qui dînait le soir avec le duc de Florence en compagnie parfois du célèbre peintre Botticelli, est une des figures marquantes de la Renaissance. Il a publié un De Amore ou commentaire du Banquet de Platon. Dans cet ouvrage, il a surtout posé le problème de Socrate dont il a mis en pièces l´image traditionnelle léguée par l´Antiquité. On a jugé utile de montrer comment il annonçait Nietzsche lui-même. À notre époque, traversée par une révolte contre l´impérialisme de Socrate, cette démystification du mythe platonicien apporte une source fraîche, et ouvre une avenue dans l´aventure de Platon dont on ne saurait plus, ayant pris connaissance de l´oeuvre de Marsile Ficin, lire les dialogues sans naïveté, comme on le fait trop souvent.

ALEXIS PHILONENKO a été reçu premier à l´agrégation de philosophie en 1956 ; il a accompli son service militaire en Algérie, puis après un mandat d´assistant à la Sorbonne, il fut nommé professeur successivement à l´Université de Caen, de Genève et de Rouen. Il est connu surtout pour ses travaux sur Kant et Fichte.

Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences humaines & sociales

  • EAN

    9782705672065

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    396 Pages

  • Action copier/coller

    Dans le cadre de la copie privée

  • Nb pages copiables

    40

  • Action imprimer

    Dans le cadre de la copie privée

  • Nb pages imprimables

    198

  • Partage

    Dans le cadre de la copie privée

  • Nb Partage

    6 appareils

  • Poids

    4 618 Ko

  • Distributeur

    Numilog

  • Diffuseur

    Numilog

  • Entrepôt

    Numilog

  • Support principal

    ebook (pdf)

Alexis Philonenko

Professeur honoraire à l'Université de Caen et à l'Université de Genève, Alexis Philonenko est professeur émérite à l'Université de Rouen. Il est l'auteur de très nombreux ouvrages sur l'histoire de la philosophie, dont L'¼uvre de Kant, qui font autorité et aussi de quelques livres plus inattendus : Tueurs, La Mort de Louis XVI.

empty