Le blanc de france : la construction des signes identitaires pendant les guerres de religion (1562-1

À propos

L'histoire de France se drape-t-elle de blanc ? C'est que le blanc contribue à la réflexion sur l'identité politique et religieuse française ainsi qu'à son élaboration sémiotique pendant les guerres de religions. De la confrontation des sources textuelles et iconographiques, Denise Turrel jalonne l'enquête jusqu'au terme de l'Ancien Régime : elle examine, en premier, l'identification des insignes militaires pendant les guerres civiles (la croix et l'écharpe blanche) ; puis leur utilisation politique par la population, chacune des forces en présence s'efforçant de rassembler les Français autour de son emblème et de discréditer celui de l'ennemi ; enfin l'évolution des valeurs attribuées à la couleur blanche, de Charles IX à Louis XIII : elle incarne successivement la bonne conscience de la prise d'armes des huguenots en 1562, le sentiment national sous le premier Bourbon (le blanc français contre le rouge espagnol), avant de devenir avec Louis XIII la couleur identitaire de la monarchie catholique. Ce lien entre le blanc, la monarchie bourbonienne et la France, ourdi durant les guerres de Religion et noué par la détermination et le destin particulier d'Henri IV, ne se rompra qu'à la Révolution.

Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences humaines & sociales

  • EAN

    9782600309813

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    256 Pages

  • Action copier/coller

    Dans le cadre de la copie privée

  • Action imprimer

    Dans le cadre de la copie privée

  • Partage

    Dans le cadre de la copie privée

  • Distributeur

    Immatériel

  • Diffuseur

    Immatériel

  • Entrepôt

    immatériel.fr

  • Support principal

    ebook (ePub)

empty