Supercheries litteraires : la vie et l'oeuvre des auteurs supposes

À propos

Bête noire des critiques et des bibliographes, les supercheries occupent une place obscure, et parfois honteuse, dans l'histoire de la littérature française. Si l'usage du pseudonyme est un subterfuge banal, il est plus rare - et plus grave, aux yeux des censeurs sourcilleux - qu'un homme ou une femme de lettres attribue ses propres écrits à un être imaginaire. En occultant provisoirement sa responsabilité personnelle, en laissant croire à la réelle existence d'un personnage de pure invention et à l'authenticité de ses oeuvres, le simulateur se rend coupable de supposition d'auteur. Sont ici réunis une trentaine d'auteurs effectivement supposés par des écrivains célèbres (Sainte-Beuve, Mérimée, Louÿs, Gide, Larbaud, Apollinaire, Vian, Queneau, Gary...) ou de moindre renommée (Desforges-Maillard, Fabre d'Olivet, Vicaire, Picard, Gandon...). Le corps de l'ouvrage comprend une partie strictement anthologique où figurent, d'un côté, les textes de présentation (généralement biographiques) relatifs aux auteurs supposés, de l'autre, plusieurs " morceaux choisis " de leur production. Des notices spécifiques précisent en outre comment furent conçues, puis reçues, " la vie et l'oeuvre " de chacun.
En fin de volume, une étude de synthèse examine l'ensemble des techniques utilisées dans ce genre de supercherie : une typologie des auteurs imaginaires et des auteurs pseudonymes permet de cerner en particulier les différences entre texte apocryphe, plagiat, pastiche et mystification proprement dite. L'analyse de ces stratégies falsificatrices s'appuie régulièrement - au besoin pour les critiquer - sur les travaux de Barbier, Quérard, Nodier, Lacroix, Lalanne, Augustin-Thierry et Wirtz, tous experts en ces délicates et brûlantes questions de littérature légale.
Jean-François Jeandillou, Professeur à l'Université Paris X-Nanterre, est membre de l'Institut universitaire de France. Il a notamment publié un essai sur l'Esthétique de la mystification (éd. de Minuit, 1994) et l'Analyse textuelle (Armand Colin, 1997).

Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences humaines & sociales

  • EAN

    9782600305204

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    544 Pages

  • Action copier/coller

    Dans le cadre de la copie privée

  • Action imprimer

    Dans le cadre de la copie privée

  • Partage

    Dans le cadre de la copie privée

  • Distributeur

    Immatériel

  • Diffuseur

    Immatériel

  • Entrepôt

    immatériel.fr

  • Support principal

    ebook (ePub)

empty