À propos

Avril 2095. Lazlo Coynes, le maître espion de l'Instance, vole vers Pékin à bord de son dirigeable personnel - comme il sied à l'homme le plus puissant du monde... Ce n'est un secret pour personne : Coynes a déclaré la guerre à la Fédération européenne. En ce moment même, la bataille fait rage, au Sénat des Nations unies... Mais dans les coulisses, un plan mystérieux approche de son dénouement. Depuis deux mois, tout le monde ne parle plus que du Square - l'étrange service de renseignements créé par la présidente Élisabeth Conti - et de ses agents spéciaux. Les chiens de guerre de la Fédération. Les Défenseurs. Chan Coray est l'un d'eux. Recruté par le Square après la mort de son père, il est aujourd'hui enfermé dans une base souterraine, et s'apprête à commencer sa formation. Mais une question se pose : peut-on être un Défenseur et rester un être humain ? Et surtout, Lazlo Coynes n'a-t-il pas truqué les cartes depuis le début ? Voici le second volume d'une immense saga, le second acte d'une lutte épique pour le contrôle de l'Histoire. Retrouvant la verve des « savanturiers » de notre enfance - Jules Verne ou H.G. Wells - mais aussi la complexité des grands romans d'espionnage et la violence des cyberpunks, le cycle de F.A.U.S.T. ouvre pour nous la chronique vengeresse du XXIe siècle.

Rayons : Fantasy & Science-fiction > Science-fiction

  • EAN

    9782402150798

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    367 Pages

  • Action copier/coller

    Dans le cadre de la copie privée

  • Action imprimer

    Dans le cadre de la copie privée

  • Poids

    1 208 Ko

  • Distributeur

    ePagine

  • Diffuseur

    FeniXX 2

  • Entrepôt

    Eden Livres

  • Support principal

    ebook (ePub)

Serge Lehman

Serge Lehman est né en 1964 dans l'Essonne. C'est en 1984 qu'il écrit sa première nouvelle, Pastels. Mais c'est seulement en 1990 que paraît son premier roman, La Guerre des sept minutes, sous le pseudonyme de Karel Dekk.
En 1993, sa nouvelle Dans l'abîme obtient le Grand Prix de l'Imaginaire, ainsi que le prix Rosny Aîné. Vers la fin des années 1990, il commence alors à écrire des articles théoriques dans Le Magazine littéraire, Les Inrockuptibles, Le Monde diplomatique ou encore L'Humanité, où il anime bientôt une rubrique hebdomadaire, « L'avenir commence demain ».
En 2004, il adapte le scénario de la trilogie Nikopol d'Enki Bilal pour en faire le film Immortel, ad vitam, puis commence à travailler sur un scénario de BD (Lone Sloane) avec Philippe Druillet.
Il écrit également sous les pseudonymes de Corteval et Don Hérial.

empty