une certaine tendance du cinéma documentaire

À propos

Le cinéma documentaire se voulait le fruit d'un artisanat furieux, à l'écart du marché. De cette liberté des formes, les télévisions, principaux financeurs, ne veulent plus. Elles imposent des normes (commentaires redondants et montages accélérés) qui stérilisent les films diffusés et ceux qui aspirent à l'être. Une certaine tendance au conformisme s'impose. Il faudrait à la fois se conformer et donner le change en passant pour «neuf».
Dans les années quatre-vingt, j'ai renoncé au cinéma «de fiction» et lui ai préféré le documentaire pour sa liberté. C'est en documentaire que la parole filmée prend force et beauté, que les corps filmés, quels qu'ils soient, acquièrent une dignité - celle dont les serviteurs du marché se moquent.

Rayons : Arts et spectacles > Arts de l'image > Cinéma > Essais / Réflexions / Ecrits sur le cinéma

  • EAN

    9782378561055

  • Disponibilité

    Disponible

  • Poids

    993 Ko

  • Distributeur

    C.D.E.

  • Diffuseur

    C.D.E.

  • Entrepôt

    Eden Livres

  • Support principal

    ebook (ePub)

Jean-Louis Comolli

Jean-Louis Comolli entre aux Cahiers du cinéma
en 1962, en devient rédacteur en chef de 1965 à
1973. Premier film documentaire en juin 1968,
avec Labarthe : Les Deux Marseillaises. Premier
film de fiction en 1974 : La Cecilia. S'ensuivent
plus de quarante « documentaires » et quelques
fictions.

empty