Lettre d'une inconnue

À propos


Préface écrite et lue par Elsa Zylberstein


Un amour total, passionnel, désintéressé, tapi dans l'ombre, n'attendant rien en retour que de pouvoir le confesser. Une blessure vive, la perte d'un enfant, symbole de cet amour que le temps n'a su effacer ni entamer. Une déclaration fanatique, fiévreuse, pleine de tendresse et de folie. La voix d'une femme qui se meurt doucement, sans s'apitoyer sur elle-même, tout entière tournée vers celui qu'elle admire plus que tout.

Avec Lettre d'une inconnue, Stefan Zweig pousse plus loin encore l'analyse du sentiment amoureux et de ses ravages, en nous offrant un cri déchirant d'une profonde humanité. Ici nulle confusion des sentiments : la passion est absolue, sans concession, si pure qu'elle touche au sublime.
Léa Drucker met ici sa grande humanité et toute sa sensibilité dans l'incarnation parfaite de « l'inconnue ».


Né en Autriche en 1881, mort au Brésil en 1942, auteur de romans, de pièces de théâtre et de poèmes, Stefan Zweig excelle dans l'essai, la biographie et la nouvelle,. Comme dans la Confusion des sentiments ou Vingt-quatre heures dans la vie d'une femme, on retrouve ici son génie de la psychologie, son art de suggérer par un geste, un regard, les tourments intérieurs, les arrières-pensées, les abîmes de l'inconscient.


De formation théâtrale classique, Léa Drucker est nominée deux fois au Molière de la révélation théâtrale féminine ; elle poursuit depuis un brillant parcours au théâtre, à la télévision et au cinéma.


Durée : 1 h 40 min

Rayons : Littérature générale > Littérature générale

  • EAN

    9782356411860

  • Disponibilité

    Disponible

  • Poids

    83 078 Ko

  • Distributeur

    Numilog

  • Support principal

    livre-audio (mp3)

Stefan Zweig

Stefan Zweig (1881-1942), romancier, nouvelliste et dramaturge autrichien, naturalisé britannique, est l'auteur d'une œuvre prolifique qui ne cesse de susciter l'engouement du public et de multiples adaptations. Figure de proue lucide des cercles intellectuels de Vienne d'avant-guerre, il fuit la montée du nazisme et gagne l'Angleterre alors que "La Peur" - écrite en 1913 et parue en allemand en 1920 - paraît enfin en français (1935). Admiré pour la profondeur incarnée avec laquelle il traite l'exploration psychique de ses personnages féminins, il se fait connaître aussi pour son pacifisme. Révulsé par la Seconde Guerre mondiale, il convainc sa jeune épouse de se suicider avec lui, au Brésil, à l'âge de 60 ans.

Écoutez la sélection d'extraits audio
empty