Mourir d'amour : autopsie d'un imaginaire criminel

,

À propos

Janvier 1888, Sidi-Mabrouk, près de Constantine. Un jeune homme et une femme mariée s'enferment dans la chambre d'une villa. Quatre coups de feu. La femme est retrouvée dévêtue, morte ; l'homme a survécu et affirme qu'ils ont voulu mourir ensemble, dans un baiser. Double suicide raté ou assassinat déguisé ?
Le retentissant procès ne parvient pas à lever le voile. Les interprétations s'emballent, les fictions prolifèrent - l'accusé, Henri Chambige, avait des prétentions d'auteur. Le fait divers engage aussi des controverses médico-légales sur l'hypnose et les " amours anormales ". Il suscite des débats moraux, politiques et philosophiques sur la responsabilité de la science et de la littérature.
Une passionnante enquête menée par un duo d'historiens qui restitue dans un subtil jeu d'échelles la scène judiciaire et ses répliques littéraires. Ce livre offre ainsi une plongée dans les imaginaires et les sensibilités de la fin du XIXe siècle, et une entrée inédite dans l'histoire des féminicides.

Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire > Epoque contemporaine (depuis 1799)

  • Auteur(s)

    Jacqueline Carroy, Marc Renneville

  • Éditeur

    La découverte

  • Date de parution

    10/02/2022

  • Collection

    A la source

  • EAN

    9782348071607

  • Disponibilité

    Disponible

  • Poids

    3 940 Ko

  • Distributeur

    ePagine

  • Diffuseur

    Editis

  • Entrepôt

    ePagine

  • Support principal

    ebook (ePub)

  • Ref catalogue

    /ean/9782348071607

Jacqueline Carroy

Jacqueline Carroy, directrice d'études honoraire à l'EHESS, travaille sur l'histoire culturelle et sociale de la psychologie, de l'hypnose et des rêves. Elle est également membre du centre Alexandre Koyré d'histoire des sciences et des techniques.
Elle a publié notamment en 1991 et 1993 aux PUF : Hypnose, suggestion et psychologie. L'invention de sujets ainsi que Les personnalités doubles et multiples. Entre science et fiction.
Elle est l'autrice à La Découverte, avec Annick Ohayon et Régine Plas, d'une Histoire de la psychologie en France, XIXe-XXe siècles (2006).

Marc Renneville

Marc Renneville est historien, directeur de recherche CNRS (Centre Alexandre Koyré, CNRS-EHESS-MNHN) et directeur de la plateforme Criminocorpus (Clamor, CNRS-ministère de la Justice).
Il a notamment publiéLe Langage des crânes. Histoire de la phrénologie (prix de la Société française d'histoire de la médecine, réed. La Découverte, 2020) ainsi que Vacher l'éventreur. Archives d'un tueur en série (J. Millon, 2019, prix Sade de l'essai 2020).

empty