La vie toujours recommencée ou la reproduction des êtres vivants

À propos

La vie est peut-être le phénomène cosmique le plus paradoxal dans la mesure où son apparition sur Terre, il y a 3,5 milliards d'années, était des plus improbables : des molécules organiques disséminées dans la soupe primitive ont pu spontanément s'auto-organiser en cellules, celles-ci ont été capables de s'auto-répliquer et de pérenniser ainsi la vie en se reproduisant, mais aussi en évoluant de la façon la plus extravagante pour donner naissance, tardivement, aux êtres pluricellulaires et finalement aux humains dotés d'un cerveau surdimensionné capable de prendre conscience de cette étonnante histoire, de la décrire et de s'interroger sur son sens et sur sa finalité. De la théorie de l'évolution aux comportements de reproduction et parentaux - contraintes spatio-temporelles, parades nuptiales, fécondation, soins apportés à la progéniture... - chez les insectes et les animaux, cet essai fascinant retrace les principales étapes de cette folle aventure en évoquant comment les êtres contribuent, grâce à leur fabuleux dynamisme reproducteur, à faire de la vie un phénomène qui toujours recommence. Mêlant science et questionnements socio-philosophiques, un ouvrage instructif et accessible à tous, qui ne manquera pas d'interpeller.



Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences humaines & sociales

  • EAN

    9782342051780

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    94 Pages

  • Action copier/coller

    Dans le cadre de la copie privée

  • Action imprimer

    Dans le cadre de la copie privée

  • Partage

    Dans le cadre de la copie privée

  • Distributeur

    Immatériel

  • Diffuseur

    Immatériel

  • Entrepôt

    immatériel.fr

  • Support principal

    ebook (ePub)

René Misslin

René Misslin est professeur émérite de l'Université Louis Pasteur de Strasbourg. Après avoir enseigné les lettres classiques durant plusieurs années, il s'est tourné vers les sciences comportementales (psychologie, éthologie). La pharmacologie comportementale chez la Souris a constitué son domaine de recherche. Il a soutenu sa thèse « Contribution neuroéthologique à l'étude des conduites néotiques chez la souris » en 1983.

empty