À propos

Le 24 décembre 1976, le prince Jean de Broglie est assassiné rue des Dardanelles, dans le XVII arrondissement. Cinq jours plus tard, Monsieur Michel Poniatowski, Ministre d'État, Ministre de l'Intérieur, entouré des directeurs de la Police judiciaire et de la Brigade criminelle, tient une conférence de presse : « Le coup de filet est complet. Toutes les personnes impliquées sont appréhendées (...) l'enquête a été remarquablement menée ». Suit l'énoncé de la thèse officielle, qui mène à l'arrestation, puis à l'incarcération de Patrick de Ribemont. Dans la semaine qui suit, la presse étrangère, puis française, ainsi que l'opinion publique s'interrogent : le mobile officiel, la Reine Pédauque, apparaît déjà comme peu vraissemblable. Dans les communiqués officiels, les déclarations contradictoires et embarrassées succédent aux certitudes. Pendant ce temps, Patrick de Ribemont est en prison. Il y restera 64 jours. Dès sa mise en liberté, il commence à rassembler des informations, à confronter les déclarations officielles à la réalité des faits. Ses recherches et ses découvertes (son amitié pour Jean de Broglie lui a ouvert bien des portes), voilà ce que Patrick de Ribemont nous livre dans ces pages. Les divergences entre les dires du Ministre de l'Intérieur et les faits rapportés par Patrick de Ribemont, sont nombreuses. Cela, on le savait, mais leur importance en étonnera plus d'un.

Vous êtes l´auteur ou l´ayant droit de ce livre ? Informez-vous auprès du diffuseur FeniXX en cliquant ici

  • EAN

    9782307058281

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    248 Pages

  • Poids

    2 795 Ko

  • Distributeur

    FeniXX 2

  • Support principal

    ebook (ePub)

empty