Le soir des péninsules

À propos

"Patrick Tudoret est ce poète dont l'esprit « ose » penser comme pense son corps, en proie à l'écriture. Il pense et ressent comme lui. Corps et esprit, d'une même saccade, éjectent les mots de leurs gonds, les projetant en « mer promise », et par mer, nous voulons dire le grand large de soi, cet espace en nous, illimité, où chaque île est perçue comme une émergence d'Atlantide, une Bretagne d'exilé". Extrait de la préface de Marcel Moreau

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Rayons : Littérature générale > Poésie

  • EAN

    9782296487369

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    78 Pages

  • Action copier/coller

    Dans le cadre de la copie privée

  • Action imprimer

    Dans le cadre de la copie privée

  • Distributeur

    Harmattan

  • Support principal

    ebook (pdf)

Patrick Tudoret

Patrick Tudoret est l'auteur d'une quinzaine de livres - romans, essais, récits, pièces de théâtre -, publiés notamment aux Éditions de La Table Ronde et chez Grasset. Docteur en science politique de l'Université Paris I Sorbonne, il est également chercheur en sociologie, anthropologie et consultant auprès d'institutions comme la Commission Européenne. Plusieurs de ses pièces ont été jouées à Paris et en province. Il a collaboré à de nombreux journaux et magazines et donne aujourd'hui des chroniques au journal La Montagne. Il produit et co-anime également l'émission de débats de société et littéraires « Tambour battant », diffusée le vendredi soir sur la chaîne 31 de la TNT. Il a été élu membre du jury du Grand Prix de la Critique Littéraire en 2011. Lauréat des Prix de la Recherche de l'INA, son essai L'Ecrivain sacrifié, vie et mort de l'émission littéraire lui a également valu le Grand Prix de la Critique Littéraire et le prix Charles Oulmont de la Fondation de France. Son dernier roman, L'Homme qui fuyait le Nobel, paru à l'automne 2015 aux Éditions Grasset, a reçu le Prix Claude Farrère 2016.

empty