Tout ce qu'elle croit

À propos

Une petite fille vit dans le bonheur avec son frère, sa maman et son papa. La famille est heureuse, et même parfaite. Grâce principalement au père, figure idéalisée par la petite fille - omnipotent, omniprésent, il régente la vie des trois autres, et surtout celle de son enfant chérie. Celle-ci n'a pour ambition que de mériter l'amour de son père ; elle « fait un parcours sans faute », pour aller « droit à la perfection ». Jusqu'au jour où, à la fin de l'adolescence, elle prend conscience que cette mainmise absolue de son père sur sa vie n'est pas une bonne chose. Et qu'il y a là un danger qui menace son intégrité physique et morale, et jusqu'à sa vie même... Tout ce qu'elle croit est l'histoire, toute en pudeur et en ellipse, de la reconstruction d'une femme après des années d'inceste vécues dans la fiction d'une famille parfaite. Une écriture forte et délicate, une femme puissante qui a puisé en elle-même, dans l'art et dans la musique, la force de se réinventer. Écrivain, poète, auteure jeunesse, Anne Lauricella a publié une douzaine d'ouvrages (poésie et jeunesse). Elle fait régulièrement des lectures musicales au sein du Duo Poésik (annelauricella.wordpress.com). Tout ce qu'elle croit est son premier roman.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782283034101

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    304 Pages

  • Action copier/coller

    Dans le cadre de la copie privée

  • Action imprimer

    Dans le cadre de la copie privée

  • Partage

    Dans le cadre de la copie privée

  • Distributeur

    Immatériel

  • Support principal

    ebook (ePub)

Anne Lauricella

Auteur de La Fille aux yeux de pluie publiée chez Gecko éditions (2007), Anne Lauricella partage son temps entre la rédaction pour la presse littéraire (Charles Juliet, d'où venu ?, biographie, Le Castor Astral, 2004), et l'écriture pour la jeunesse. Vivant à Paris, elle ne se sent vraiment bien qu'un stylo à la main, un oeil planté dans le réel, l'autre attentif aux échos intérieurs que cela suscite.

empty