Une civilisation du rythme

À propos

Il est question ici de deux éléments fondamentaux dans la musique de jazz : le blues qui lui a fourni une grande part de sa thématique ; le swing qui en distingue la singularité rythmique. Partant de quatre big bands reconnus comme les plus exemplaires (ceux de Fletcher Henderson, Duke Ellington, Jimmie Lunceford, Count Basie), Jacques Réda analyse les rapports que ces orchestres entretiennent avec le Temps - le bond du rythme étant peut-être un point commun aux forces naturelles, à la poésie, et au principe incarné par ce que Duke Ellington appelait « la grande musique noire américaine » à son zénith. Le livre s'accompagne d'un CD regroupant une grande part des oeuvres qui s'y trouvent commentées. Né en 1929, Jacques Réda s'est consacré à deux activités principales : écrire ; écouter beaucoup de musique, et spécialement du jazz. En pratique, il a été rédacteur en chef de La Nouvelle Revue française durant huit ans, et, à compter de 1963, un collaborateur assidu de Jazz Magazine.

Rayons : Arts et spectacles > Musique > Genres musicaux > Musiques d'origine afro-américaine

  • EAN

    9782283030851

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    192 Pages

  • Action copier/coller

    Dans le cadre de la copie privée

  • Action imprimer

    Dans le cadre de la copie privée

  • Partage

    Dans le cadre de la copie privée

  • Distributeur

    Immatériel

  • Support principal

    ebook (ePub)

Jacques Réda

Jacques Réda, né en 1929, est poète, éditeur et chroniqueur de jazz. Il est l'inventeur du vers de quatorze pieds, qu'il faut, dit-il, lire à voix haute. Il est également l'auteur de récits en prose. Il a par ailleurs dirigé la Nouvelle Revue française de 1987 à 1996, et il est membre du comité de lecture des éditions Gallimard.ÿRéda parcourt les lointains et les banlieues en train, en bus, à pied ou à solex. Il a fait à de nombreuses reprises l'éloge de la lenteur dans sa poésie. Il est l'un des plus grands poètes vivants.

empty