Dernier Noël à Hong Kong

À propos

Le 30 juin 1997, au douzième coup de minuit, Hong Kong quitte le giron britannique pour passer sous la bannière chinoise. Rocher désert, à l'entrée de la baie de la Perle qui s'ouvre sur Canton, Hong Kong est né en 1841, de la conjonction entre la Royal Navy en quête d'une base, le trafic de l'opium et des armes, et le commerce de la prostitution et des coolies, que l'on vendait comme esclaves aux exploitants des mines d'Afrique du Sud. Cette ville de tripots, où le jeu est officiellement interdit, est un repaire d'aventuriers que la reine d'Angleterre anoblit quand ils ne finissent pas au bout d'une corde. C'est aussi le refuge des sociétés secrètes, les célèbres Triades. Le patriotisme s'y mêle au brigandage, l'argent roi s'y habille en clergyman, et célèbre son culte dans six cents banques. De cet étonnant balcon en mer de Chine, les résidents assistent à toutes les convulsions du continent chinois sans que jamais, sauf durant la dernière guerre, ils aient à en souffrir. Hong Kong inquiète et rassure : ville sage, ordonnée, sous contrôle des fonctionnaires et des juges emperruqués de la Couronne, ville de misère avec ses millions de réfugiés entassés dans des taudis, ou sur les jonques des villages flottants sur lesquels règnent des gangs au nom de fleurs, ville où s'entassent six millions d'habitants sur un millier de kilomètres carrés. Devenue une des plus fabuleuses cités commerçantes du monde, où le capitalisme est roi, quatrième place boursière après New York, Londres et Tokyo, Hong Kong est l'unique exemple, dans l'histoire, d'un territoire livré volontairement, et avec cérémonie, à une puissance communiste, au moment même où cette idéologie devient moribonde.

Vous êtes l´auteur ou l´ayant droit de ce livre ? Informez-vous auprès du diffuseur FeniXX en cliquant ici

  • EAN

    9782259288170

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    324 Pages

  • Poids

    127 989 Ko

  • Distributeur

    FeniXX

  • Support principal

    ebook (pdf)

empty