Défense d'aimer

À propos

Début 2011, Florent Gonçalves, directeur modèle de la prison de Versailles, était arrêté pour avoir entretenu une liaison avec l'une de ses détenues, et pas n'importe laquelle, puisqu'il s'agissait de la jeune femme qui avait servi d'« appât » dans l'affaire du gang des barbares.
Les médias se déchaînèrent, les colonnes des journaux s'emplirent d'accusations et d'insinuations : l'homme bénéficiait d'un « système », la fille l'avait « manipulé ». Or tout était faux : chassé de l'administration pénitentiaire, lâché par sa famille, poursuivi en justice, Florent Gonçalves, avait tout perdu, y compris son honneur, pour la plus inexcusable et la plus belle des fautes : l'amour d'une femme.
Aujourd'hui, Florent Gonçalvès a décidé de rétablir la réalité des faits en livrant dans ce témoignage, qui paraîtra au moment où s'ouvrira son procès, sa part de vérité.

Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire > Histoire généralités > Faits de société / Actualité

  • EAN

    9782258097209

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    155 Pages

  • Action copier/coller

    Non

  • Action imprimer

    Non

  • Poids

    1 111 Ko

  • Distributeur

    ePagine

  • Diffuseur

    Editis

  • Entrepôt

    ePagine

  • Support principal

    ebook (ePub)

Florent Gonçalves

Florent Gonçalvès a gravi tous les échelons de l'administration pénitentiaire jusqu'à devenir directeur de prison. Très apprécié par sa hiérarchie mais aussi par les détenus, il avait fait de la prison de Versailles un établissement « modèle », et y avait reçu la visite de la garde des Sceaux, Michèle Alliot-Marie. Aujourd'hui, en attendant d'être fixé sur son sort, il est inscrit à Pôle emploi.


empty