Bibliothèque mythologique idéale

,

À propos

La mythologie est un ciel infini ; ses étoiles, dont nul ne sait si elles sont mortes ou vivantes, continuent de nous éclairer et de nous faire rêver. La mythologie occupe des pans entiers de notre imaginaire et des rayons complets des bibliothèques. L'originalité de notre Bibliothèque idéale est de faire accéder directement le lecteur à ce moment magique où des hommes, les Grecs et les Romains, se sont appropriés leurs mythes, les mots des Muses, en les écrivant, en les incarnant dans des textes, en les métamorphosant en des oeuvres d'art, les leurs, qui sont peu à peu devenues les nôtres. Les textes ici rassemblés sont tous fondateurs, qu'ils aient été sublimés par les géants de la poésie que sont Homère, Virgile, Ovide, ou composés par les petites mains érudites de la mythologie, les mythographes. Surtout, le lecteur découvrira en bonne place dans cette Bibliothèque les pages étonnantes, peu connues quoique souvent superbes, où historiens, philosophes, théologiens de l'Antiquité, s'interrogent et parfois répondent sur l'origine et le sens de ces récits venus de la nuit des temps.

Rayons : Littérature générale > Œuvres classiques > Antiquité

  • EAN

    9782251912196

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    624 Pages

  • Poids

    1 249 Ko

Laure de Chantal

  • Pays : France
  • Langue : Francais

Normalienne et agrégée de Lettres Classiques, Laure de Chantal travaille aux Belles Lettres et dirige la collection Signets. On lui doit dans cette même collection, A la Table des Anciens ; Panthéon en Poche ; Séduire comme un dieu (avec Karine Descoings) et Celebriti (avec Romain Brethes). .

Jean-Louis Poirier

Jean-Louis Poirier, a enseigné plus de vingt ans en khâgne, au Lycée Henri IV.ÿSpécialiste de philosophie antique (il a collaboré à l'édition et à la traduction des Présocratiques et des Épicuriens pour la Pléiade), il est auteur de divers articles aussi bien en histoire de la philosophie qu'en sciences humaines. Il a consacré un ouvrage à l'enseignement de la philosophie en Italie.ÿEn raison même de leur diversité, ses recherches, comme son enseignement, n'ont cessé de se développer selon un seul et même motif : laisser apparaître et capturer si possible l'interface du réel et de la philosophie ; elles relèvent toutes de la même méthode : provoquer systématiquement le choc du réel le plus concret et de la métaphysique la plus abstraite.

empty