Les guerres civiles a rome - livre i

À propos

Plus de soixante années de « séditions, rixes, querelles, meurtres, guerres » : de 133 à 70 avant J.-C., l'histoire de Rome et de l'Italie est une grande épopée de bruit et de fureur qu'animent les grandes figures des Gracques, de Marius, Sylla, Pompée et Crassus. Guerres civiles, Guerre Sociale, révolte de Spartacus, tout concourt aux malheurs et pourtant l'Empire romain s'étend et Rome accroît sa puissance. Le livre I des Guerres Civiles, partie de l'Histoire Romaine d'Appien d'Alexandrie (né vers 90 ap. J.-C. et mort vers 160), est le seul récit continu de cette période, un récit tragique où les analyses économiques et politiques ont un écho étrangement moderne.

Jean-Isaac Combes-Dounous (1758-1820), juriste de formation, fut député pendant le Directoire et sous le Consulat ; juge pendant l'Empire, il applaudit la Restauration, mais, de nouveau député pendant les Cent-Jours, il fut destitué de son siège de juge en 1816 avant de le retrouver en 1819. auteur par ailleurs d'un Essai historique sur Platon (1809), il est surtout connu comme traducteur d'auteurs grecs ou anglais.

Catherine Voisin, ancienne élève de l'École Normale Supérieure, est agrégée de Lettres.

Philippe Torrens, historien, prépare une thèse de doctorat sur Appien.

Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire

  • EAN

    9782251911366

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    224 Pages

  • Poids

    1 976 Ko

  • Distributeur

    Belles Lettres

  • Diffuseur

    Belles Lettres

  • Entrepôt

    Eden Livres

  • Support principal

    ebook (ePub)

Appien

Appien naquit à Alexandrie vers 90 ap. J.-C. et, appartenant à une grande famille, il exerça toutes les fonctions municipales. On sait par un fragment qu'il fut confronté à la révolte juive de 117, sous le règne de Trajan. Il semble avoir été admis dans l'ordre équestre sous Hadrien et, vers 127, il s'installa à Rome où il exerça la profession d'avocat. Sous le règne d'Antonin, il fut nommé procurateur impérial grâce à une intervention de son protecteur Cornelius Fronton. On ignore la date de sa mort.

empty