« merci Dr. Tchekhov »

,

À propos

En 1898, un jeune journaliste de vingt-neuf ans écrit au plus célèbre des dramaturges russes. Celui-ci n'a que huit ans de plus que lui, mais il est déjà une autorité. Et il lui donne des conseils, et il l'encourage. Et voici comment se noue une amitié littéraire entre le jeune Gorki, qui publiera bientôt son premier livre, et Anton Tchekhov, l'auteur de La Mouette. Des lettres à ranger parmi les grandes correspondances de la littérature européenne.Traduit du russe par Jean Pérus



Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782246855033

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    176 Pages

  • Distributeur

    ePagine

  • Diffuseur

    Hachette

  • Entrepôt

    ePagine

  • Support principal

    ebook (ePub)

Maxime Gorki

Alekseï Maksimovitch Pechkov (1868-1936), élevé dans la pauvreté, exerça de nombreux petits métiers avant de se consacrer, à partir des années 1890, à l'écriture sous le pseudonyme de Gorki, l'« amer ». Romancier des vagabonds et des déclassés, ses idées révolutionnaires le conduisirent en prison, puis à l'exil à diverses reprises. Auteur de romans (dont le plus connu est La Mère), de contes, de nouvelles et de pièces de théâtre (dont Les Bas-Fonds, adapté au cinéma par Jean Renoir et Akira Kurosawa), il s'éteignit en URSS, qu'il avait regagnée en 1929.

Anton Tchekhov

Anton Tchekhov (1860-1904) est l'un des plus grands écrivains russes, lu jusqu'à ce jour dans le monde entier. Célèbre pour ses nouvelles concises, sobres, simples, il a également inventé le théâtre russe moderne. « Personne n'a compris avec autant de clairvoyance et de finesse le tragique des petits côtés de l'existence » a écrit Gorki à son propos.

empty