La Guitare bleue

Traduit de l'ANGLAIS (IRLANDE) par MICHELE ALBARET-MAATSCH

À propos

Oliver Orme, vous le savez sans doute, est un peintre dont le talent est reconnu dans le monde entier. Ce que vous ignorez encore, c'est qu'il a cessé de peindre, en proie à des doutes esthétiques. Et qu'il a passé sa vie à voler des choses de valeurs diverses à son entourage, non par cupidité mais par goût, éprouvant un plaisir quasi érotique à subtiliser des objets. L'un de ces objets subtilisés à d'autres, en l'occurrence à son ami Marcus, est Polly, dont il fait sa maîtresse. Mais, tout comme il a fui son épouse Gloria, il fi nit par la laisser un jour où il ressent le besoin de se réfugier dans sa maison natale, aussi délabrée soit-elle. Or bientôt Polly le retrouve, et leur histoire d'amour renaît de ses cendres. Entre passion, désillusion, jalousie et égoïsme, Oliver déverse le fl ux de ses pensées comme il brossait autrefois ses toiles, cherchant toujours le mot juste, pour être le plus vrai possible, si tant est que le vrai existe en ce monde.


Rayons : Littérature > Romans & Nouvelles


  • Auteur(s)

    John Banville

  • Traducteur

    MICHELE ALBARET-MAATSCH

  • Éditeur

    Robert Laffont

  • Distributeur

    ePagine

  • Date de parution

    04/01/2018

  • Collection

    Pavillons

  • EAN

    9782221216842

  • Disponibilité

    Disponible

  • Action copier/coller

    Dans le cadre de la copie privée

  • Action imprimer

    Dans le cadre de la copie privée

  • Poids

    876 Ko

  • Diffuseur

    Editis-Interforum

  • Entrepôt

    ePagine

  • Support principal

    ebook (ePub)

  • Version ePub

    3.0.1

Aucune information sur l'accessibilité n'est disponible

John Banville

  • Naissance : 1-1-1945
  • Age : 79 ans
  • Pays : Irlande
  • Langue : Anglais (irlande)

Né à Wexford, en Irlande, en 1945, John Banville vit à Dublin. Depuis ses débuts, l'œuvre de cet « orfèvre des mots », auteur de quatorze romans - dont Éclipse, Impostures, La Mer (Booker Prize 2005) ou Infinis -, a été récompensée par de nombreux prix littéraires. Sous le pseudonyme de Benjamin Black, il écrit également des romans noirs.

empty