L'art de l'insolence ; Rivarol, Chamfort, Vauvenargues

À propos

En rassemblant pour la première fois les oeuvres complètes de Rivarol ainsi que la majeure partie des textes de Chamfort et de Vauvenargues, ce volume permet de redécouvrir le génie littéraire de trois écrivains ayant en commun une parfaite liberté d'esprit alliée à un art consommé de l'insolence. Auteur d'une oeuvre singulière entre toutes, penseur et prosateur d'exception, Rivarol (1753-1801), " le Français par excellence ", selon Voltaire, fut le témoin de la fin d'un monde et le peintre implacable de la politique et de ses moeurs. Du Discours sur l'universalité de la langue française au très ironique Almanach de nos grands hommes, du Traité de la connaissance au Journal politique national et aux Tableaux de la révolution, on trouvera ici ses ouvrages les plus provocateurs, ses canulars, ses pamphlets et ses recueils d'aphorismes comme ses traités philosophiques. Au XVIIIe siècle, deux autres jeunes réfractaires, Vauvenargues (1715-1747) et Chamfort (1741-1794), portèrent l'art de l'insolence à son paroxysme. L'essentiel de leurs oeuvres - discours, poèmes, lettres, dialogues philosophiques -, devenues introuvables, est ici exhumé par Maxence Caron dans une édition qui les situe à leur juste place dans notre histoire littéraire et intellectuelle. Cet ensemble inédit et sans équivalent révèle un autre siècle des Lumières, à rebours de tous les conformismes, illustré par trois auteurs qui combattirent les préjugés de leur époque et incarnèrent, selon la formule de Chantal Delsol, " la grâce de la langue française la plus pure ".

Rayons : Littérature générale > Œuvres classiques > Période moderne (< 1799)

  • EAN

    9782221192894

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    1 352 Pages

  • Poids

    3 019 Ko

  • Distributeur

    Editis

  • Support principal

    ebook (ePub)

Maxence Caron

Agrégé de philosophie, Maxence Caron est l'auteur de l'ouvrage qui fait aujourd'hui autorité sur Heidegger, Heidegger : Pensée de l'être et origine de la subjectivité, ainsi que d'un nouveau système de philosophie, La Vérité captive, qui a créé l'événement à sa parution. Directeur des Cahiers d'Histoire de la Philosophie aux Éditions du Cerf où il a entre autres coordonné le premier collectif consacré à Philippe Muray, il est également poète et auteur d'ouvrages littéraires (Pages, Microcéphalopolis, Le Chant du Veilleur). Docteur ès Lettres, lauréat de l'Académie Française, musicien émérite, il a consacré plusieurs textes à la musique, de Bach à Mahler en passant par Beethoven et Liszt.

empty