Le nom de Dieu est Miséricorde ; conversation avec Andrea Tornielli

À propos

" L'Église n'est pas là pour condamner, mais pour permettre la rencontre avec cet amour viscéral qu'est la miséricorde de Dieu. Pour que cela se produise, il est nécessaire de sortir. Sortir des églises et des paroisses, sortir et aller chercher les gens là où ils vivent, où ils souffrent, où ils espèrent. " Franciscus. Chaque page de ce livre vibre du désir du pape François de toucher les âmes qui cherchent un sens à leur vie, un chemin de paix et de réconciliation, un remède à leurs blessures physiques et morales. Pour lui, priorité doit être donnée à cette humanité, inquiète et souffrante, qui demande à être écoutée et non repoussée, à l'intérieur comme à l'extérieur de l'Église : les pauvres et les exclus, les prisonniers et les prostituées, mais encore les divorcés, les homosexuels. Il insiste, notamment à travers des souvenirs de jeunesse et des épisodes émouvants de son expérience de pasteur, sur le fait que l'Église ne doit fermer sa porte à personne. Le nom de Dieu est Miséricorde est publié simultanément dans 84 pays.

Rayons : Religion & Esotérisme > Christianisme > Christianisme généralités > Essais / Réflexions / Ecrits sur le christianisme

  • EAN

    9782221192221

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    94 Pages

  • Poids

    1 233 Ko

  • Distributeur

    Editis

  • Support principal

    ebook (ePub)

Pape François

  • Naissance : 17-12-1936
  • Age : 84 ans
  • Pays : Argentine
  • Langue : Espagnol

Fils d'un cheminot d'origine italienne, Jorge Mario Bergoglio naît et grandit à Buenos Aires. Il étudie la philosophie et enseigne la littérature. Ordonné prêtre en 1969, il poursuit ses études de théologie, discipline qu'il enseignera plus tard. Pendant des années, il gravit les marches du clergé argentin, avant d'être ordonné évêque, archevêque puis cardinal par Jean-Paul II. Le 13 mars 2013, après deux jours de débats, le conclave réuni au Vatican le désigne comme le successeur de Benoît XVI. Il devient alors le premier pape jésuite, le premier originaire du continent américain et le premier à prendre le nom de François, en hommage à saint François d'Assise, et à son engagement pour les pauvres et pour la paix.

empty