Mystique et politique

À propos

Si Péguy reste perçu comme l'exemple même de l'homme engagé, un modèle d'austère vertu républicaine, la lecture de son oeuvre révèle un personnage bien plus complexe et tourmenté, à la fois tragique et comique, au style puissant et catégorique.
Tout chez lui relève de la mystique, non seulement le judaïsme et le christianisme, qui lui sont particulièrement chers, mais aussi l'amour de la République, de la monarchie et de la patrie. De l'affaire Dreyfus, qui l'accompagna toute sa vie, il conserva un seul impératif, applicable à tout : que " la mystique ne soit point dévorée par la politique à laquelle elle a donné naissance ". C'est pourquoi, à une époque où la politique offre une image plus que jamais dégradée, il est urgent de découvrir ou de retrouver l'oeuvre de cet intransigeant. Lire Péguy et ses étonnants Cahiers de la quinzaine, c'est s'abreuver à la source de toute politique, quel qu'en soit l'horizon ; c'est retrouver l'exigence d'un sens dans un monde lui-même en quête de repères.
Les principaux essais de Péguy, réunis ici pour la première fois dans un volume cohérent par Alexandre de Vitry sous le patronage d'Antoine Compagnon, tissent une longue analyse de ce monde annonciateur du nôtre et de ce qu'il est déjà en train de trahir : le génie littéraire, l'héroïsme, la sainteté et toutes les formes de la grandeur. Les cibles de l'écrivain se succèdent sous son regard perçant, depuis Taine et Renan jusqu'à l'argent-roi, en passant par les défaitistes en tout genre, les hérauts de la " nouvelle Sorbonne ", les cléricaux de toutes les Églises.
Intervenant sur " les sujets les plus brûlants de l'actualité sociale et culturelle et en général sur les conditions du vivre-ensemble ", Péguy demeure " incontestablement parmi nous ", comme le souligne Antoine Compagnon dans sa préface.

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782221191392

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    1 066 Pages

  • Poids

    3 186 Ko

  • Distributeur

    Editis

  • Support principal

    ebook (ePub)

Charles Péguy

Charles Péguy, né en 1873 et mort au front en 1914, créa les Cahiers de la quinzaine en 1900 pour prolonger son engagement dreyfusard à travers une revue socialiste, républicaine et libre. Conscient dès 1905 de la menace allemande, il devint un patriote inquiet, avant de se convertir au christianisme en 1907 et de mêler tous ces engagements en une oeuvre prolifique. Il sera l'un des modèles de Bernanos ou de Charles de Gaulle, et aujourd'hui encore celui d'intellectuels et d'hommes engagés de tous bords, d'Edwy Plenel à Alain Finkielkraut.

empty