Moi qui ai servi le roi d'Angleterre

À propos

Des années vingt jusqu'aux purges staliniennes, l'irrésistible ascension et la chute d'un garçon de café tchèque devenu richissime, telle est la trame du plus ébouriffant des romans de Hrabal. Enfant bâtard, de petite taille, animé d'une ambition à la mesure de ses complexes, le narrateur raconte ici, avec une candeur et un amoralisme déconcertants, son incroyable trajectoire. Grandeur et décadence, ce destin s'écroulera après le coup d'État communiste, en 1948, où le héros se trouvera dans un camp pour millionnaires déchus ! Ce long monologue est un des joyaux du grand conteur de Prague : tout Bohumil Hrabal est là, avec son humour féroce, son sens inné du baroque, sa truculence magnifique.



Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782221130032

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    173 Pages

  • Action copier/coller

    Non

  • Action imprimer

    Non

  • Poids

    1 485 Ko

  • Distributeur

    ePagine

  • Diffuseur

    Editis

  • Entrepôt

    ePagine

  • Support principal

    ebook (ePub)

Bohumil Hrabal

Né à Brno (Tchécoslovaquie) en 1914, Bohumil Hrabal, docteur en droit, exerce quantité de métiers avant de se consacrer à l'écriture. Son premier texte est publié alors qu'il a presque cinquante ans. En 1975, ses écrits étant censurés et pilonnés, Hrabal préfère faire son autocritique plutôt que d'être définitivement interdit de publication. Ses ?uvres majeures sont publiées aux Éditions Robert Laffont : Moi qui ai servi le roi d'Angleterre (1981), Une trop bruyante solitude (1983 et 2007 en « Pavillons Poche »), La petite ville où le temps s'arrêta (1985), Vends maison où je ne veux plus vivre (1989), Les Noces dans la maison (1990), Lettres à Doubenka (1991) et Les Millions d'Arlequin (1995). Bohumil Hrabal est mort le 3 février 1997, à l'âge de quatre-vingt-deux-ans.

empty