Un génocide pour l'exemple

À propos

Ténor du barreau, avocat lors du procès sur le génocide du Rwanda, Fabrice Epstein jette une lumière crue sur les ombres et les impasses de la justice internationale. Un livre sur le divorce du droit, de la politique et de la morale.
1994. Le génocide des Tutsi par les Hutu ensanglante le Rwanda.
1996. La France se dote de la compétence universelle pour juger les suspects hutu qu'elle viendrait à arrêter.
2011. Fabrice Epstein est commis d'office conseil de Pascal Simbikangwa, qui deviendra le premier accusé devant les tribunaux français.
Le voici qui relate ici les coulisses de ce procès. Il pose toutes les questions qu'interdit habituellement la représentation transcendante que se fait d'elle-même la justice internationale.
L'accusé a-t-il eu le droit d'accéder à son dossier ? Les témoins étaient-ils tous crédibles ? Les magistrats ont-ils mené les débats de façon impartiale ? La défense avait-elle les mêmes droits que l'accusation ? La cour a-t-elle eu la possibilité de reconstituer les faits sur les lieux du crime ? Bref : la France a-t-elle organisé un procès équitable ou s'agissait-il, au terme de la procédure, de condamner Pascal Simbikangwa pour l'exemple ? Et si oui, en quoi et de quoi un tel jugement serait-il exemplaire ?
En disant la vérité, Fabrice Epstein oeuvre pour l'équité. Ce témoignage fort et dérangeant d'un jeune avocat descendant de victimes de la Shoah est une pièce à verser au dossier de l'histoire. Car on ne saurait combattre le mal radical par des faux-semblants.
Une exhortation courageuse à la lucidité.

Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire du monde > Histoire de l'Afrique noire

  • EAN

    9782204128711

  • Disponibilité

    Disponible

  • Poids

    344 Ko

  • Distributeur

    ePagine

  • Diffuseur

    Editis

  • Entrepôt

    ePagine

  • Support principal

    ebook (ePub)

empty