Offrir cet ebook
Comment sauver les animaux ? une économie de la condition animale

Les mots clés

Fiction

Comment sauver les animaux ? une économie de la condition animale

À propos

La cause animale est aujourd'hui à un tournant de son histoire car la science économique porte désormais un intérêt croissant à la question animale et s'interroge particulièrement sur le rapport paradoxal que nous entretenons avec les animaux : alors que le bien-être animal n'a jamais été aussi consensuel, plus de 3 milliards d'animaux sont tués tous les ans en raison de nos choix alimentaires. Cet ouvrage fournit de multiples éclairages sur les raisons d'un tel paradoxe et revient sur les plus importantes théories pouvant expliquer ce conflit entre nos valeurs et nos actions (dissonance cognitive, bien public, heuristiques, warm-glow, licence morale, réactance, empathie cognitive, apprentissage social). Il propose également une lecture pratique de ces théories et analyse l'efficacité des actions menées en faveur des animaux par les associations de défense animale et l'État. Il montre également comment les récents développements technologiques (aliments simili-carnés et viande de culture) pourront également permettre de résoudre ce paradoxe.

Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences sociales / Société > Thèmes et questions de société

  • EAN

    9782130818229

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    304 Pages

  • Action copier/coller

    Dans le cadre de la copie privée

  • Action imprimer

    Dans le cadre de la copie privée

  • Partage

    Dans le cadre de la copie privée

  • Distributeur

    Immatériel

  • Diffuseur

    Immatériel

  • Entrepôt

    immatériel.fr

  • Support principal

    ebook (ePub)

Romain Espinosa

Romain Espinosa est chercheur en économie au CNRS, spécialiste des mécanismes de prise de décisions et des méthodes expérimentales. Ses travaux portent sur l'alimentation végétale et la condition animale : choix alimentaires, biais cognitifs, préférences politiques et sociales.

empty