Par-delà nature et culture

À propos

Seul l'Occident moderne s'est attaché à bâtir l'opposition, donc la discontinuité supposée, entre la nature et la culture. L'anthropologie perpétue dans la définition même de son objet - la diversité culturelle sur fond d'universalité naturelle - une opposition dont les peuples qu'elle étudie ont fait l'économie. Philippe Descola, professeur au Collège de France, propose ici, à partir de traits communs qui se répondent d'un continent à l'autre, une approche nouvelle des manières de répartir continuités et discontinuités entre l'homme et son environnement : le totémisme, qui souligne la continuité matérielle et morale entre humains et non-humains ; l'analogisme, qui postule entre les éléments du monde un réseau de discontinuités structuré par des relations de correspondances ; l'animisme, qui prête aux non-humains l'intériorité des humains, mais les en différencie par le corps ; le naturalisme qui nous rattache aux non-humains par les continuités matérielles et nous en sépare par l'aptitude culturelle. Chaque mode d'identification autorise des configurations singulières qui redistribuent les existants dans des collectifs aux frontières bien différentes de celles que les sciences humaines nous ont rendues familières. C'est à une recomposition radicale de ces sciences que ce livre invite.

Rayons : Sciences humaines & sociales > Philosophie > Philosophie généralités > Essais / Réflexions / Ecrits sur la philosophie

  • EAN

    9782072621857

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    800 Pages

  • Action copier/coller

    Non

  • Action imprimer

    Non

  • Partage

    Dans le cadre de la copie privée

  • Nb Partage

    6 appareils

  • Poids

    5 160 Ko

  • Distributeur

    Gallimard

  • Support principal

    ebook (ePub)

Philippe Descola

Philippe Descola est anthropologue, professeur au Collège de France depuis 2000 dans la chaire d'Anthropologie de la nature, et directeur d'études à l'EHESS. Ses recherches de terrain en Amazonie équatorienne ont fait de lui une des grandes figures américanistes de l'anthropologie. Il a entre autres publié Les Lances du crépuscule (Plon, 1993), Par-delà nature et culture (Gallimard, 2005), L'Écologie des autres. L'anthropologie et la question de la nature (Quae, 2011).

empty