À propos

Après l'élimination de Cambyse, le lieutenant Darius est nommé roi. C'est l'hippomancie qui l'a désigné : son cheval a henni le premier. Le nouveau souverain va trouver au palais un étranger, déporté de Juda, Daniel. Cet homme, ce prophète, a déjà servi plusieurs rois comme conseiller : entre Darius et lui vont s'établir des rapports étranges. L'important, dans leur dialogue, c'est ce qui n'est pas dit. Daniel parle peu. 'Comme tu sais te dérober quand tu te confies !' lui dit Darius.
Pris au piège de ses propres décrets, Darius va être obligé de faire jeter Daniel dans la fosse aux lions. Mais on sait que les fauves royaux ont épargné le prophète. Darius retrouve avec bonheur les silences de son confident. Le roi, parfois, se montre aussi subversif que le prophète.
'... les gens sont indifférents. Peu leur importe le gouvernant, ils le méprisent. Ils n'ont pas de haine, ils pensent seulement qu'un maître n'est maître que par tromperie ou cruauté. Régner est pour eux signe d'inintelligence.' Librement inspiré d'Hérodote et du livre de Daniel, jouant de l'anachronisme, ce récit nous apporte les renversements de perspective dont Jean Grosjean est coutumier :
'Un boeuf ne sait pas que c'est le ciel qui tire la terre en sens inverse sous ses pieds et sous le soc.'

Rayons : Religion & Esotérisme > Christianisme > Christianisme généralités > Essais / Réflexions / Ecrits sur le christianisme

  • EAN

    9782072034664

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    120 Pages

  • Action copier/coller

    Non

  • Action imprimer

    Non

  • Partage

    Dans le cadre de la copie privée

  • Nb Partage

    6 appareils

  • Poids

    378 Ko

  • Distributeur

    Gallimard

  • Diffuseur

    Gallimard

  • Entrepôt

    Eden Livres

  • Support principal

    ebook (ePub)

Jean Grosjean

Jean Grosjean, (1912-2006), poète et écrivain,
traducteur et commentateur de textes
bibliques et du Coran. Il fut jusqu'à sa mort
membre du comité des éditions Gallimard.
En 1989, il a créé, avec Le Clézio, chez Gallimard,
la collection « L'Aube des peuples ».
Parmi ses nombreuses publications, chez
Gallimard : en poésie : La Lueur des
jours (1991), Nathanaël (1996), Cantilènes
(1998), Les Vasistas (2000), Si peu
(Bayard, 2001), Les Parvis (2003), La Rumeur
des cortèges (2005), Arpèges et paraboles
(2007) ; en prose : Jonas (1985), La
Reine de Saba (1987), Samson (1988),Samuel
(1994), Adam et Ève (1997).
Son plus grand livre :
L'Ironie christique - commentaire de
l'Évangile selon Jean (Gallimard, 1991)

empty